Haïkus de l’été

Bonjour ami(e)s de ce blog,

Dans le cadre de mon atelier « haïkus » de juillet-août sur Mixed Media France, j’ai proposé aux participantes d’illustrer, en plus de leur propre poème, trois textes:

un haïku traditionnel de Yosa Buson et deux haïkus de Morgane Reynier

 

Elle s’ouvre
et crache un arc-en-ciel –
la pivoine
                           Yosa Buson

Illustration d’un haïku,
par Miryl, 2017

 

Tous ces mots d’amour
comme des lanternes dansantes
deux lucioles amantes
                             Morgane Reynier

Illustration d’un haïku,
par Miryl, 2017

 

L’estampe du ciel
en travers de mon allée
et moi dedans
                     Morgane Reynier

Illustration d’un haïku,
par Miryl, 2017

 

Les âmes se parlent
au creux des nuits silencieuses –
secret dialogue
                          Miryl

Haïku, texte et illustration, par Miryl, 2017

 

Grand merci pour votre visite et vos commentaires!

7 Des réflexions sur “Haïkus de l’été

  1. Coucou Miryl
    un plaisir de revoir chacune de tes interprétations pour ces haikus de l’été
    j’aime la délicatesse de la pivoine qui s’ouvre, de l’estampe des lanternes et leurs mots d’amour, la sérénité de la personne dans l’allée et le côté mystérieux des âmes au creux des nuits silencieuses.
    c’est superbe Miryl
    félicitations pour ce joli travail..

    PS
    Merci pour tes commentaires si gentils sur mon blog

  2. Nous venons justement de nous émerveiller à l’instant à propos d’un magnifique arc en ciel sur notre lieu de vacances! Tous tes haïkus sont traduits en image avec poésie et je pense aussi spiritualité… le dernier est « prenant » si je puis dire.

  3. que c’est beauuu, de véritables petits tableaux , avec une petite préférence pour le 2éme son fond est sublime, j’aime beaucoup le jeu des écritures, quelle délicatesse, bravoo, Andrée

  4. Je me demande si la pivoine n’est pas la fleur que je préfère ! Quant à « choisir » un tableau, heureusement que ce n’est pas d’actualité… Chacune de tes interprétations porte quelque chose de singulier, et l’ensemble signe ton travail. Un travail que j’aime vraiment. Bizz

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*