Mission impossible

Bonjour à vous qui passez par ici

Une mission impossible et cependant accomplie…je m’explique.

Il y a quelques temps, à la suite de la publication du triptyque intitulé « Rythmes », Line, une amie par blogs interposés, glissait discrètement dans son commentaire : tu devrais faire un triptyque « Rythme-Mélodie-Harmonie ». Dit comme ça, cela  n’a l’air de rien, et l’idée m’a titillée, bien sûr.

Pourtant, plus j’y pensais, plus je doutais:
— Comment traduire visuellement ces éléments de la musique sans tomber dans le schéma didactique abstrait ?
— Et par quel fil rouge relier ces représentations pour que l’ensemble ait une unité picturale, compte tenu de la grande différence de qualité de ces éléments en musique, éléments qui, dans l’œuvre musicale, s’amalgament naturellement pour former un tout?

Je ne sais pas si j’ai résolu la première question, j’espère l’avoir fait au moins partiellement…

Concernant l’unité picturale, j’ai choisi de jouer avec une parenté des teintes, tout en variant légèrement selon le caractère qui me semblait appartenir à l’élément traité.

Voici donc l’ensemble (j’ai ajouté l’élément de la mesure aux trois autres):

Musique (ensemble): mesure, rythme, mélodie, harmonie
Mixed media, sur support entoilé,120 x 30 cm, par Miryl, 2017

 

La mesure: l’élément le plus « dense » de la musique, celui qui détermine avec une certaine intransigeance l’architecture temporelle d’une pièce. Sur le tableau, une mesure à 4 temps…

Musique (détail: la mesure), par Miryl, 2017

 

Le rythme: une architecture temporelle aussi, bien plus libre et vivante que la mesure. Une respiration entre des moments longs et des moments courts, entre « assoupissement » et « éveil ».

Musique (détail: le rythme) par Miryl, 2017

 

La mélodie: chaque son, une petite étoile qui jalonne le cheminement de la mélodie entre haut et bas, et l’essentiel, c’est ce qui vit entre les étoiles, le chemin d’un son à un autre (ce sont les intervalles avec toute leur vie propre)

Musique (détail: la mélodie) par Miryl, 2017

 

L’harmonie: une architecture elle aussi, mais une architecture vivante, changeante dans le temps, et qui sous-tend l’élément mélodique, permettant d’en nuancer les ambiances. Par exemple extériorisation,expansion, joie, rayonnement (mode majeur) et intériorisation, repli, mélancolie (mode mineur) etc…L’ambiance harmonique naît de ce qui vit entre les différents sons plus ou moins superposés qui forment les accords (intervalles). De plus, comme pour la mélodie, l’essentiel se trouve dans le passage d’un accord à l’autre, donc ici aussi, la musique est « entre« …

Musique (détail: l’harmonie) par Miryl, 2017

 

J’espère que cet article vous aura intéressé(e)s, et vous remercie d’avance de me faire part de vos impressions…si vous le désirez.

 

 

 

9 Des réflexions sur “Mission impossible

  1. Vraiment sublime cet ensemble musical,j adore ces nuances si dêlicates, c est plein de légereté ,de mouvements, bravoooo, Andrée

  2. c’est magnifique, je ne connais pas assez la musique , ni toutes ses composantes , mais en tout cas ton tableau me parle , et tes explications nous guident bien .
    les tons , le choix des nuances , la manière dont tu as posé ton pinceau , me ramène aux concerts auxquels nous assistons assez souvent , et je pense que le mois prochain tu seras dans mes pensées avec le Mozart group.
    Bises Miriam34

  3. ton article est très intéressant et j’apprécie ton interprétation. La mission n’était pas évidente mais tu l’as parfaitement réussie. Je ne suis même pas capable de dire quel tableau je préfère, ils ont tous la justesse correspondant à leur thème… C’est très beau, bravo!

  4. Je suis extrêmement touchée en admirant ton inspiration en lien avec tes explications si justes et d’être en partie à l’origine de ce défi. J’aimerais bien les voir grandeur nature… il va falloir que tu exposes (encore un défi!!!!) et que je programme une escapade en Suisse!

  5. Musique et Harmonie m’ont totalement séduite…. C’est très cohérent d’ailleurs : l’une mène à l’autre et réciproquement. Il est donc probable que la peinture soit le troisième volet de ce triptyque majoré…. Ce qui fait l’artiste en regard du bon faiseur, c’est la démarche. Il me semble que tu réunit les conditions pour exposer, non ?

  6. bonjour Miryl
    Ton article et passionnant Miryl, il dénote une belle culture musicale.
    Moi qui suis assez peu instruite de cette matière c’est un réel plaisir de te lire et de tenter de « voir » tes tableaux a travers ces écrits..
    Toutes mes félicitations pour la quatrième pièce du triptyque, un splendide ensemble.
    Bizzz

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*