Art journal

Bonjour tout le monde,

Voici les doubles pages que j’ai réalisées pour répondre au challenge « art journal » de Caramelle sur Mixed Media France.

En janvier, il fallait illustrer quelque chose, activité ou autre, qui nous ressource, j’ai choisi la lecture. Il fallait aussi intégrer des fragments d’enveloppes. Je garde les belles enveloppes décorées que je reçois des amies de forum et blogs. Ici il y a des fragments de trois d’entre elles.

En février, il fallait illustrer un ou plusieurs de nos loisirs, je vous laisse le soin de les découvrir:

En mars, Cara nous proposait de partager l’admiration que nous éprouvons pour un artiste. Parmi tous ceux que j’admire j’ai choisi Debussy (inséparable de Mallarmé et Nijinski en ce qui concerne un certain faune, et sans oublier la mer, qu’il a « peinte » musicalement en trois esquisses pour orchestre):

Merci de votre passage et de votre coup d’oeil. Je lis toujours avec plaisir vos petits mots!

Art journal et Joyeuses fêtes

Bonjour bonjour,

Sur le forum Mixed Media France, notre amie Caramelle a commencé un challenge « art journal » (« journal d’artiste » dans notre belle langue française, « AJ » pour les gens pressés).

Au mois d’octobre elle nous demandait de créer une page d’AJ où nous utiliserions nos couleurs préférées. Bon, mais je n’ai pas de couleur préférée, je les aime toutes, sauf dans leur version fluo. Ou bien, disons que mes couleurs « préférées » varient en fonction du moment, de l’humeur, de la saison, etc…

Art journal « couleurs »
Mixed media, par Miryl, 2017

Pour les mois de novembre-décembre, il fallait utiliser une ou plusieurs étiquettes récupérées (habits, etc…), et mettre en scène notre fleur préférée. Eh bien, croyez-le ou non, je n’ai pas de fleur préférée, je les aime toutes (refrain) 😍.

Art journal « fleurs »
Mixed media, par Miryl, 2017

 

Il me reste à vous souhaiter, fidèles visiteuses et visiteurs de ce blog, et vous qui passez par ici

de joyeuses fêtes

et un bon départ en 2018

 

La vieille forêt se tait, la vieille forêt écoute
les petits pas feutrés de l’hiver qui chemine
et qui à chaque branche qu’il trouve sur sa route
accroche une parure de givre en dentelle fine

Et bien que le silence qui étreint la ramée
semble devoir durer dès lors plus de cent ans
la vieille forêt le sait, la terre, même enneigée,
recèle au plus profond, la vie, secrètement.