Haïkus pour finir l’été et entrer dans l’automne

Cela fait un moment que ces quelques illustrations de haïkus pour finir l’été et entrer dans l’automne attendent d’apparaître sur mon blog. Comme d’habitude, ce sont les textes que j’ai proposés aux amies du forum Mixed Media France, ainsi qu’un texte de mon cru.

Tout le monde ici
avait bien besoin de pluie
rêver sur le perron
                                   Morgane Reynier

Illustration d’un haïku d’été, mixed media sur papier, 19 x 19 cm, par Miryl, 2018

Sous la brise d’automne
ces fleurs rouges
qu’elle aurait tant aimer arracher
                                            Kobayashi Issa

Illustration d'un haïku d'automne

Illustration d’un haïku d’automne, mixed media sur papier, 19 x 19 cm, par Miryl, 2018

Si lumineuses
dans la lumière d’orage
les baies de la haie
                             Miryl

Illustration d'un haïku d'automne

Illustration d’un haïku d’automne, mixed media sur papier, 19 x 19 cm, par Miryl, 2018

Sous le souffle de l’automne
une silhouette se dresse
seule
                                     Ryôkan

Illustration d'un haïku d'automne

Illustration d’un haïku d’automne, mixed media sur papier, 19 x 19 cm, par Miryl, 2018

Un oiseau chanta –
tomba au sol
une baie rouge
                               Shiki

Illustration d'un haïku d'automne

Illustration d’un haïku d’automne, mixed media sur papier, 19 x 19 cm, par Miryl, 2018

 

Et avant de vous quitter, j’aimerais vous rendre attentifs à deux pages de ce blog. La première est une brève documentation sur l’histoire du haïku que j’ai rédigée et distribuée lors de mon exposition à des fins d’information. En effet, creusant un peu ce sujet, j’ai découvert dans l’histoire du poème court japonais des éléments qui m’ont beaucoup intéressée. Je pense en particulier aux séances de poésie chaînée pratiquées tout au long des siècles dans ce pays. A l’heure d’Internet, des jeux vidéos et autres distractions numériques, nous nous sommes malheureusement bien distancés de telles pratiques sociales. L’évolution à travers différents styles, les changements dans l’esprit du haïku à travers les époques et en lien avec les mutations de la société japonaise sont également dignes d’intérêt!
La seconde page que je voulais vous signaler regroupe mes propres textes au fil des saisons.

Je vous remercie de votre passage et des impressions que vous me laisserez peut-être sur ces quelques illustrations de haïkus, ou sur l’histoire de cette forme poétique.

Paysage abstrait

Des couleurs chaudes cette fois encore pour ce paysage abstrait qui laisse apparaître une ébauche de végétation, ou un “souvenir de feuilles” si vous préférez.

Paysage abstrait, sans titre, sur châssis 50 x 70 cm, par Miryl, 2018

Paysage abstrait, sans titre, sur châssis 50 x 70 cm, par Miryl, 2018

Peinture acrylique, encre et empreintes de feuilles, et une texture discrète (papier de soie).
Notez aussi le format 50 x 70 cm, qui confine à une limite dans mon petit atelier.

Merci beaucoup de votre visite. Je lirai avec plaisir vos impressions.

 

Triptyque aux couleurs chaudes

Une cage d’escalier à décorer, plutôt mal éclairée. Et c’est ce triptyque aux couleurs chaudes et lumineuses qui s’est imposé. Peinture acrylique et texture sable.

En voici une vue d’ensemble:

Triptyque aux couleurs chaudes

 

Le panneau central:

Triptyque aux couleurs chaudes, centre

Triptyque aux couleurs chaudes, centre, châssis 30 x 30 cm, par Miryl, 2018

Les panneaux latéraux:

Triptyque-couleurs-chaudes-gauche

Triptyque aux couleurs chaudes, partie gauche, 20 x 20 cm

Triptyque-couleurs-chaudes-droite

Triptyque aux couleurs chaudes, partie droite, 20 x 20 cm

 

Je vous remercie de votre visite et de me faire part de vos impressions, si vous le désirez.