Haïku de printemps – collagraphie

Bonjour bonjour,

Dans le cadre de mon atelier Haïku du mois de mai, il me restait encore à illustrer un texte de ma composition…le voici:

Du vent encore!
avec lui les parfums des fleurs
s’en vont voyager
Miryl

Illustration d'un haïku de printemps par Miryl - collagraphie

Illustration d’un haïku de printemps par Miryl – collagraphie

Cette page a été réalisée avec la technique de COLLAGRAPHIE, que j’affectionne mais dans laquelle je ne fais que débuter. Je vous en avais déjà un peu parlé sur mon ancien blog, et comme je vous sens intriguées, chères amies, je reprends et complète ces quelques explications.

C’est donc par le blog de Patchacha que j’ai découvert cette technique dérivée de la gravure. Et comme j’aime réaliser des impressions à partir de différents objets, feuilles du jardin, etc… la collagraphie m’a tout de suite intéressée. De plus, quand on voit les superbes résultats obtenus par Patchacha dans ce domaine, il est difficile de résister.

En quelques mots, il s’agit de créer des plaques à partir desquelles on imprime soit du papier, soit du tissu. L’impression peut se faire à l’aide d’une presse, ou à la main.

La préparation des plaques consiste à créer une composition par collages d’éléments de diverses natures (fibres, objets divers, objets végétaux, etc….tout ce que l’on peut imaginer), d’où l’appellation de collagraphie.

Voici la plaque qui est à l’origine de la page ci-dessus:

Plaque de collagraphie

Plaque de collagraphie

Le carton qui sert de support est protégé avec du vernis-colle (pour serviettage). (On peut aussi prendre une feuille de plastique rigide).
Comme vous le voyez, les éléments utilisés sont du fil à coudre, de la ficelle, de la gaze et un peu de pâte de structure sur le fond, le tout protégé après collage avec du gel medium.

Encrage:
j’ai utilisé des “encres” à l’eau, médium assez épais (cf. photo). Mais on peut utiliser d’autres types de couleurs (acrylique, encres diverses, etc…).
J’ai étalé au pinceau, puis atténué la couleur par endroits en créant des nuances de teintes, à l’aide de gaze (une “poupée” de gaze, cf. photo).
Ayant été trop généreuse avec le fil noir lors de mon collage, je n’en ai encré que certaines zones, par contre j’ai insisté sur les fleurs…

Coll3

Coll4

Pour l’encrage j’ai procédé à peu près comme le montre cette vidéo de Brenda Hartill

Une fois la plaque encrée, il faut imprimer. Le papier doit être humide. L’impression peut se faire avec une presse, ou simplement en pressant le papier sur la plaque soit avec les doigts, soit avec une petite cuillère. Dans ce cas, le papier ne doit pas être trop épais. On peut aussi prendre du tissu…
Quelques exemples sur mon ancien blog

Les détails techniques je les ai trouvées (toujours grâce aux informations de Patchacha) dans un livre de Val Holmes, une grande spécialiste en la matière.

La collagraphie requiert de nombreux essais, tâtonnements et ajustements, donc du temps!

J’espère que ces quelques explications (très fragmentaires) vous auront intéressées, même si elles n’ont pas la prétention de constituer un tuto. Il faudrait au moins une vidéo pour illustrer vraiment le processus…

Merci de votre aimable visite, n’hésitez pas à me faire part de vos impressions.

11 Des réflexions sur “Haïku de printemps – collagraphie

  1. BRAVOOO pour toute ces créations du petit poème et de son illustration, merci pour les explications, superbe résultat, bisess Andrée

  2. ta réalisation est superbe
    j’aime beaucoup cette légèreté qui s’en dégage
    c’est certainement le résultat de la technique utilisée

    Merci pour toutes ces explications et références Miryl, c’est vraiment passionnant
    je vais revenir me pencher sur le sujet et faire mes expériences très bientôt

  3. j’ adore cette création : c’est vraiment magnifique. c’est vraiment bien réussi. Cette technique est super intéressante. Merci pour tes explications 🙂 Ton texte est trop beau .
    bravo 🙂 bisous

  4. J’aime infiniment tes impressions, qui se marient si bien avec ton poème ! Je crois d’ailleurs que je te demanderai un jour la permission pour utiliser tes mots !
    Et je vais de ce pas compléter mon propre article sur la collagraphie par un lien vers ton billet ! Merci Miryl ! bizz

  5. Pingback: Haïku de printemps (juin) – collagraphie – Miryl dans ses rêves

  6. Pingback: De la dentelle – collagraphie – Miryl dans ses rêves

  7. Je découvre cette technique et un grand Merci pour ce partage pour ce temps que tu consacres à nous expliquer très clairement ! ta réa est magnifique !!! j’adore !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.