Dans les tons rosés et orangés, l’ange

J’ai continué l’exploration des tons rosés et orangés commencée récemment, et le tableau qui en est sorti s’avère, disons…capricieux.

Mais le dicton ne dit-il pas “En mai fais ce qu’il te plaît” ? ☺️

Je m’explique. Au cours d’une visite d’exposition l’année passée, j’ai eu le plaisir de papoter un moment avec l’artiste. Elle m’expliqua que pour elle, un tableau abstrait doit pouvoir être tourné dans n’importe quel sens.

Pour ma part, je n’en ferais vraiment pas une règle absolue. Mais il arrive qu’un tableau revête effectivement cette qualité, à savoir qu’il ait un “sens” non dans une seule orientation, mais dans deux…ou plus. Regardez:

Tons rosés et orangés, Miryl, 2019
L’ange, tableau sur toile, env. 60 x 50 cm par Miryl, 2019
Tons rosés et orangés Miryl, 2019
L’ange, tableau sur toile,
env. 60 x 50 cm par Miryl, 2019
Tons rosés et orangés Miryl, 2019
L’ange, tableau sur toile, env. 60 x 50 cm par Miryl, 2019

Ces trois orientations me paraissent intéressantes.

Mais c’est cette dernière version (la quatrième orientation) que je choisirai, celle qui révèle l’ange qui s’est invité sans crier gare sur ma toile au fil du processus. Sympathique apparition, non?

Tons rosés et orangés Miryl, 2019
L’ange, tons rosés et orangés, sur toile,
env. 60 x 50 cm par Miryl, 2019

C’est tout pour aujourd’hui, d’avance merci pour vos éventuels petits mots.

Fleurs de cerisier, tableau mixed media

Fleurs de cerisier
par la fenêtre ouverte
soufflées sur ma toile.

Mais oui, c’est bien un haïku. Quoi de mieux pour vous présenter ce tableau de saison. Et c’est peut-être aussi la saison qui m’a donné envie d’explorer ces teintes, les diverses nuances de roses, oranges, abricots, etc…

Techniques mixtes, peinture et collage de photo.

Fleurs de cerisier, tableau mixed media sur toile 50 x 50 cm, par Miryl, 2019
Fleurs de cerisier, tableau mixed media sur toile 50 x 50 cm, par Miryl, 2019

Ce tableau est, pour une raison que j’ignore, difficile à rendre en photo.
Cela arrive de temps en temps.

Je vous souhaite un bon début de mai, en espérant que le printemps s’installe vraiment. Merci de votre coup d’oeil et de votre fidélité.
C’est toujours un plaisir de lire vos impressions.


Peinture abstraite intuitive

Peinture abstraite intuitive, ça sonne bien non?
Il n’est pas toujours facile de définir exactement ce que l’on fait en art: non figuratif? abstrait? Certes, car je ne cherche jamais à copier un paysage, ni un personnage. Pourtant des éléments “figuratifs” s’invitent parfois sur les toiles, éléments naturels, architecturaux, ou autres, qui s’insèrent dans la composition sans que celle-ci ne devienne figurative pour autant. Alors, collage, utilisation de pochoirs, quelquefois de tampons (de plus en plus rarement d’ailleurs), en résumé les techniques du mixed media au service d’une pratique intuitive de la peinture…ouf on retombe sur ses pieds!

Dans un précédent article, je vous avais parlé de Joan Fullerton, au sujet d’une méthode de transfert. Elle est l’une des artistes “intuitives” que j’admire. Aujourd’hui je vous présente deux petits tableaux-exercices réalisés selon l’un de ses “modes opératoires”, accessible en pdf, à télécharger gratuitement depuis son site.

Peinture intuitive, mixed media sur châssis, 20 x 20 cm, par Miryl, 2019
Tableau , mixed media sur châssis, 20 x 20 cm, par Miryl, 2019

Peinture intuitive, mixed media sur châssis, 20 x 20 cm, par Miryl, 2019
Tableau , mixed media sur châssis, 20 x 20 cm, par Miryl, 2019

Aux amies parmi vous qui s’intéressent à la pratique de la peinture abstraite, et j’en connais au moins une 😉, je ne peux que recommander de tenter l’expérience.

(On peut aussi voir J. Fullerton à l’œuvre sur sa chaîne YouTube)

En vous remerciant de vos visites et petits mots, je vous souhaite une belle journée, si possible au soleil.


Tableau peinture abstraite: Candeur

En peinture abstraite, un tableau doit-il avoir un titre? non bien sûr…mais il arrive qu’une fois terminé, ou même pendant le processus, une idée, un mot, s’impose sans qu’on l’ait cherché.

Voici donc “Candeur”, légère texture et peinture acrylique.

Candeur, peinture abstraite sur châssis, 30 x 30 cm, par Miryl, 2019
Candeur, tableau mixed media sur châssis, 30 x 30 cm, par Miryl, 2019
Candeur détail

Oui mais le rouge, direz-vous peut-être, c’est la passion, la force, etc, en tout cas pas la candeur. Eh bien, je pense que c’est là le piège des conceptions trop schématiques. Il faut toujours voir l’ensemble en toute chose.
Ceci dit, chacun a son propre ressenti face à un tableau, et finalement,
pour moi le titre n’est pas le principal.

Grand merci à tou-te-s pour votre passage!


Au cœur de l’hiver

“Au cœur de l’hiver”, réalisé peu après “Solstice d’hiver“, en prolonge l’ambiance. Toutefois une évolution vers plus de lumière est déjà sensible.

Comme dans “Solstice d’hiver”, beaucoup de texture (papier, sable, pâte de structure), puis travail à la peinture acrylique, mais un format de beaucoup supérieur.

Au coeur de l'hiver, mixed media sur châssis, 60 x 50 cm, par Miryl, 2019
Au cœur de l’hiver, mixed media sur châssis, 60 x 50 cm, par Miryl, 2019
Au cœur de l'hiver, détail
Au cœur de l’hiver, détail
Au cœur de l'hiver, détail
Au cœur de l’hiver, détail

Grand merci pour votre passage, et n’hésitez pas à me laisser un petit mot, ça fait toujours plaisir.

La danse du vent en l’honneur du soleil couchant

Après tous ces gris, les chaudes couleurs de cette “danse du vent en l’honneur du soleil couchant” me semblaient bienvenues.

Il s’agit d’un petit tableau sur papier, un paysage imaginaire.

Danse du vent en l'honneur du couchant, mixed media sur papier, 31 x 23 cm, par Miryl, 2019
Danse du vent en l’honneur du soleil couchant,
mixed media sur papier, 31 x 23 cm, par Miryl, 2019

Merci de votre coup d’oeil et de vos éventuels commentaires que je lis toujours avec curiosité!

Il y a gris et gris

Du gris, non, DES gris bien sûr!
Pour Delacroix, le gris «c’est l’ennemi de toute peinture»
Pour Paul Klee «c’est la couleur la plus riche, celle qui fait parler toutes les autres»

Et pour vous?

En ce qui me concerne, je me suis penchée sur le problème après avoir souhaité dans mes tableaux des gris plus nuancés que les couleurs en tube ou le mélange de blanc et noir (j’y viens).

En bref, on distingue :

  • Le gris neutre: un mélange de blanc et de noir
  • Les gris pauvres: du gris neutre additionné d’un peu de couleur
  • Les gris riches, qui sont des couleurs rompues: mélanges de deux couleurs complémentaires avec du blanc, ou des trois couleurs primaires avec du blanc. De nombreuses nuances peuvent être ainsi obtenues selon les proportions des couleurs mélangées.

Les gris pauvres et les gris riches sont regroupés en “gris colorés”.

Ce triptyque m’a servi de terrain d’expérimentation:

Nuances de gris Triptyque sur châssis, 3 x 20 x 60 cm, par Miryl, 2018
Nuances de gris Triptyque sur châssis, 3 x 20 x 60 cm, par Miryl, 2018

Il comporte aussi du collage, de la texture et des encres colorées.

Quelques vues de détails, de plus ou moins près:

Nuances de gris-détails
Nuances de gris-détails

Il existe de nombreux sites et vidéos sur le sujet, voici deux liens plutôt techniques:

  1. https://fr.wikihow.com/obtenir-du-gris
  2. https://www.youtube.com/watch?v=flzrysi0MOg

Et dans l’histoire de l’art:
https://perezartsplastiques.com/2015/03/28/50-nuances-de-gris-2/

Et j’en profite pour vous présenter André Evrard, un artiste neuchâtelois internationalement connu, que j’ai eu le plaisir de rencontrer et que j’admire même si son univers est très éloigné du mien. Dans son travail minutieux (gravure, aquarelle,…), les nuances de gris sont infinies.

Merci de votre visite, vos impressions sont toujours les bienvenues!


Solstice d’hiver, tableau abstrait

Le solstice d’hiver (oui, j’ai du retard dans mes publications), m’a inspiré ce tableau abstrait. Dans mon sentiment, ce solstice est en effet un des moments forts de l’année.

Au niveau technique, j’ai commencé par créer de la texture avec du médium de structure et du gesso; à certains endroits, j’ai collé des bandes de papier, et finalement intégré du sable fin.

Le reste: peinture acrylique et gesso. Les reflets de la peinture cuivrée ne se voient pas en photo.

Solstice d'hiver, peinture abstraite, sur canvas, 30 x 30 cm, Miryl 2018
Solstice d’hiver, peinture acrylique sur canvas, 30 x 30 cm
par Miryl, 2018

Quelques détails:

Solstice d'hiver, peinture abstraite, Miryl 2018, détail
Solstice d’hiver, détail
Solstice d'hiver, peinture abstraite, Miryl 2018, détail
Solstice d’hiver, détail
Solstice d'hiver, peinture abstraite, Miryl 2018, détail
Solstice d’hiver, détail
Solstice d'hiver, peinture abstraite, Miryl 2018, détail
Solstice d’hiver, détail
Solstice d'hiver, peinture abstraite, Miryl 2018, détail
Solstice d’hiver, détail

Merci de votre coup d’oeil, n’hésitez pas à me faire part de vos impressions.

Pour terminer, cette petite info: j’ai créé une galerie avec un choix de mes illustrations de haïkus au fil des années, classées selon les saisons. Pour la voir, cliquez sur ce lien, que vous retrouverez également dans le menu déroulant sous “Haïkus” en haut du blog.

Un tableau pour une fin d’été

Mon expo arrive à sa fin, je peux maintenant vous montrer de plus près le grand tableau qui était placé à l’entrée, intitulé “Fin d’été en mode majeur”. Désirant ménager l’effet de surprise aux visiteurs potentiels, je ne voulais pas le publier sur le blog avant que l’expo soit terminée.

Ce tableau, je l’ai voulu lumineux et gai pour accueillir les visiteurs, et d’autre part, l’expo débutait effectivement à la fin de l’été, deux éléments qui ont déterminé le choix de son titre.

Fin d'été en mode majeur, peinture abstraite sur châssis, 80 x 60 cm, par Miryl, 2018

“Fin d’été en mode majeur”,
peinture abstraite sur châssis, 80 x 60 cm,
par Miryl, 2018

Collages (papier et feuille dorée), transfert, encre, peinture acrylique.

Détail de la partie centrale:

Fin d'été en mode majeur, détail

“Fin d’été en mode majeur”, détail

Ce tableau est difficile à rendre en photo….il est mieux en vrai ☺️

Un grand merci pour votre passage, je lis toujours vos petits mots avec plaisir et curiosité.

“Wie weiter?” peinture abstraite

Wie weiter? en français approximativement: “comment avancer?” “comment aller plus loin?”… Non non, ce titre ne traduit pas un souci ni un problème personnel, il m’a simplement été inspiré par l’amalgame d’un souvenir et de l’ambiance du tableau, ses formes escarpées, un aspect “minéral”…
En peinture abstraite les titres peuvent parfois paraître bizarres, ils reflètent le lien de l’auteur avec son tableau, lien qui peut tout à fait se traduire différemment pour un spectateur.

Sur ce tableau, il y a: de la peinture acrylique, de l’encre, de la feuille cuivrée. Contrairement à la série précédente où la texture-sable provenait d’une pâte de texture en tube, j’ai utilisé ici du vrai sable des bords du lac.

"Wie weiter?"peinture abstraite, sur châssis, 60 x 50 cm, par Miryl, 2018

“Wie weiter?”, sur châssis 60 x 50 cm, par Miryl, 2018

 

De plus près:

"Wie weiter?"peinture abstraite, sur châssis, 60 x 50 cm, par Miryl, 2018, détail

“Wie weiter?”, détail

"Wie weiter?"peinture abstraite, sur châssis, 60 x 50 cm, par Miryl, 2018, détail

“Wie weiter?”, détail

 

Merci d’être passé(e)s par ici. Vos impressions sont les bienvenues!