Haïkus de cet été

Pour les haïkus de cet été, un peu de dessin aux crayons aquarellables et feutre noir, le tout rehaussé d’aquarelle. Cela me changeait des techniques de collage et peinture et me permettait de faire quelques esquisses sur la terrasse.

Voici mes interprétations des textes que j’ai proposés pendant la période juillet-août aux amies qui suivent mon atelier illustration de haïkus sur Mixed Media France.

Sur la pierre du seuil
la nacre d’un escargot
reflète l’aurore

Monique Leroux Serres

Haïkus de cet été
Illustration, dessin sur papier, par Miryl, 2020
Illustration d’un haïku, dessin sur papier, par Miryl, 2020

Feuilles volantes –
le vent les vole
un oiseau s’envole
Miryl

Haïkus de cet été
Texte et illustration d'un haïku, dessin sur papier, par Miryl, 2020
Illustration d’un haïku, dessin sur papier, par Miryl, 2020

Mais tout de même de la peinture:

D’un trait fin
le ciel caresse la terre
entre chien et loup

Sandra Dulier 

Haïkus de cet été
Illustration d’un haïku, 19 x 19 cm, sur papier, mixed media, 2020, par Miryl

Et aussi du collage, allié à de la peinture:

Au papillon je propose
d’être mon compagnon
de voyage

Masaoka shiki

Illustration d’un haïku, 19 x 19 cm, sur papier, mixed media, 2020, par Miryl

Vous pourrez faire connaissance avec les textes de Monique Leroux Serres ICI et ICI

Et avec ceux de Sandra Dulier sur son site
et ICI

Et, vous l’aurez compris, tous ces jolis textes, je les trouve sur le site de Véronique, cette sorte de caverne d’Ali-Baba du haïku ☺️:
https://www.partagedehaikus.com/

*******************************************

Je vous remercie de votre visite et vous assure que je lirai avec plaisir vos commentaires.

Vent, framboises, secret des flots et haïkus en juin

Du vent nous en avons en veux-tu en voilà (trop!), des framboises (jamais trop ☺️), quant au secret des flots, allez savoir…
Voici mes illustrations des haïkus que j’ai proposés aux amies de Mixed Media France pour le mois de juin dans le cadre de mon atelier.


Emmêlé
démêlé par le vent
Ah ! le saule pleureur

Ida Dakotsu

Illustration d'un haïku, mixed media sur papier, 19 x 19 cm. par Miryl, 2020
Illustration d’un haïku, mixed media sur papier, 19 x 19 cm, par Miryl, 2020

La petite cueilleuse
à chaque doigt une framboise
théâtre des champs

Odette Boulanger

Du vent, des framboises et le secret des flots, illustrations de haïkus en juin, par Miryl
Illustration d’un haïku, mixed media sur papier, collage 19 x 19 cm, par Miryl, 2020


S’il pouvait parler
que nous apprendrait le phare
des secrets des flots ?

Micheline Boland

Illustration d'un haïku, mixed media sur papier, 19 x 19 cm. par Miryl, 2020
Illustration d’un haïku, mixed media sur papier, 19 x 19 cm, par Miryl, 2020

Une amie “numérique” m’a demandé: comment sont faites ces illustrations? et c’est quoi le mixed media exactement?

Le mixed media (techniques mixtes) est expliqué sur de nombreux sites internet. En bref, il s’agit de créer en se servant de toutes les techniques possibles, selon nos affinités et ce qu’on désire exprimer. Les supports utilisés peuvent être de toutes sortes, papier, toile, tissus, bois, métal, etc…Les artistes peuvent mélanger collage (d’images récoltées ici et là ou de photos, de tissu, d’objets) peinture, dessin (peinture acrylique, aquarelle, gouache, pastels, crayon) etc…
Les oeuvres obtenues peuvent être des tableaux “normaux” en 2 dimensions sur papier, châssis ou autres supports, des tableaux comportant du relief, des “mail art”, des objets altérés (par exemple cartes à jouer, boîtes de sardines! ☺️, etc…) etc…
J’avais expliqué ce qu’est le mail art dans cet article.

Revenons aux trois illustrations de haïkus présentées dans cet article.
Pour le premier, je me suis servie d’une photo d’un superbe saule pleureur que j’avais prise au bord de “mon” lac, que j’ai complétée et modifiée à la peinture acrylique et au stylo acrylique afin de l’intégrer dans mon décor de brume, également réalisé à la peinture acrylique.

Le second allie collage de nombreuses images de magazines superposées, peinture et même quelques empreintes de tampons. La petite fille aussi vient d’un magazine. Je me demandais comment j’allais la représenter lorsque je suis tombée sur cette pub pour les fruits suisses ou quelque chose dans le genre, un gros coup de chance.

Quant au troisième, le phare et la barque sont des fragments de photos modifiées, le reste est peint à l’acrylique.

Voilà, j’espère que ces explications (non exhaustives j’en conviens), permettront aux lectrices et lecteurs non familiarisé(e)s avec le mixed media d’y voir un peu plus clair.

Vous trouverez les haïkus d’Odette Boulanger à cette adresse
Et ceux de Micheline Boland ici et ici

Ces deux auteures sont présentes sur le blog Partagedehaïkus

Je vous souhaite un excellent mois d’août et vous remercie de votre sympathique visite!

Fleurs de cerisiers, anatomie, distance sociale, lampions et…haïkus

Si les cerisiers en fleurs sont un grand classique des haïkus de printemps, évoquer la distance sociale peut surprendre, mais comme chacun sait, la pratique du haïku consiste à saisir le présent sous toutes ses formes!

C’est toujours sur Mixed Media France, et toujours dans le cadre de mon atelier illustration de haïkus.

Lumière des lampions –
des oiseaux s’envolent
de son kimono du soir
Claire-Lise Coux

Mise en image d'un haïku, par Miryl, 2020
Mise en image d’un haïku, mixed media sur papier, 18 x 13 cm, par Miryl, 2020

Leurs coeurs
et la capitale affairés
avec des fleurs de cerisiers partout
Chora

Mise en image d'un haïku, par Miryl, 2020
Mise en image d’un haïku, mixed media sur papier, 19 x 19 cm, par Miryl, 2020

Soir de printemps
chose pénible entre toutes
une planche anatomique
Tomizawa Kakio

Mise en image d’un haïku, collage *, 19 x 19 cm, par Miryl, 2020

Deux corbeaux dans l’arbre
distance sociale respectée
rien à signaler!
Miryl

Texte et mise en image d'un haïku, par Miryl, 2020
cerisiers distance sociale haïkus
Texte et mise en image d’un haïku, mixed media sur papier, 19 x 19 cm, par Miryl, 2020

Je vous quitte sur ces notes d’humour. Humour, ou dérision, ne sont jamais très loin dans la pratique du haïku.

Vous trouverez des haïkus de Claire-Lise Coux ici:
https://www.partagedehaikus.com/search/label/Coux%20Claire%20Lise
Pour visiter son blog c’est ici:
http://poetessa.eklablog.com/

* La planche anatomique que j’ai intégrée au collage provient de ce site
Les organes y sont représentés par des dessins d’acteurs de Kabuki, le théâtre traditionnel japonais.

Merci d’être passé(e)!

Confinart journal

Mais qu’est-ce qu’un CONFINART JOURNAL? Eh bien c’est un art journal (comprenez journal d’artiste) réalisé en période de confinement. Et c’est notre amie Titbelsoeur, patouilleuse expérimentée, qui, craignant de nous trouver fort dépourvues à cause du confinement, nous a concocté une série de vidéos afin de nous guider dans la réalisation de cet album “tout récup”.
Ses vidéos regorgent de trucs et astuces, et si vous êtes débutantes ou que vous n’avez pas beaucoup de matériel à disposition, elles vous seront d’une grande aide. N’hésitez pas à vous lancer…

Voici ma version:

IMPORTANT: une fois la vidéo lancée, cliquez sur la petite roue des paramètres en bas à droite de la vidéo. Un menu apparaît. Sous “qualité” sélectionnez la qualité HD, 1080 px, sans quoi les images ne seront pas nettes.

Confinart journal de Miryl, mars-avril 2020

Merci de votre visite, et si vous me laissez un message à la suite de cet article, ce sera un plaisir de connaître vos impressions .

Mars et ses haïkus: arrivée du printemps

Mars et ses haïkus: un petit reste d’hiver, et arrivée du printemps. Oui le printemps est là depuis trois jours, et il s’invite dans des conditions inédites je vous l’accorde. J’espère que vous pouvez tout de même en profiter malgré la situation difficile.

En tous cas, les ateliers continuent sur Mixed Media France, et donc voici le dernier haïku de cet l’hiver. Il s’agit d’un texte de Véronique Champoux, la dame du blog “Partage de haïkus“, que je vous présentais il y a peu dans cet article.

Traces de luges et de pas
tableau abstrait
sur la colline
Véronique Champoux

Illustration d'un haïku, mixed media sur papier,
19 x 19 cm, par Miryl, 2020
Illustration d’un haïku, mixed media sur papier,
19 x 19 cm, par Miryl, 2020

Le texte suivant n’est pas relié à une saison particulière.

Passant la fenêtre
l’ombre mouvante des arbres
le vent mène la danse
Miryl

Mars et ses haïkus: arrivée du printemps
Haïku, texte et illustration par Miryl
Haïku, texte et illustration, mxed media sur papier
19 x 19 cm par Miryl, 2020

Pour terminer on se réchauffe avec ce un premier haïku de printemps… enfin!

Les jours s’allongent
l’ombre d’un oiseau traverse
le mur jaune
Cindy Zackowitz

Illustration d'un haïku, mixed media sur papier, 19 x 19 cm,
par Miryl, 2020
Illustration d’un haïku, mixed media sur papier,
19 x 19 cm, par Miryl, 2020

Merci de votre coup d’oeil et de vos éventuels petits mots que j’ai toujours plaisir à découvrir.

Et prenez soin de vous.

Les haïkus de cet été

Cet été sur le forum Mixed Media France, j’ai proposé trois haïkus à illustrer, en plus de notre propre texte. Ces propositions nous ont accompagnées pendant les mois de juillet et août.

Sans plus tarder je vous présente mes interprétations.

Le sanctuaire
dans le bosquet sacré :
un vent frais souffle

Chora

Les haïkus de cet été. Illustration d'un haïku, mixed media sur papier, 19 x 19 cm, par Miryl, 2019
Illustration d’un haïku, mixed media sur papier, 19 x 19 cm, par Miryl, 2019

Le vent de l’été
apporte dans ma soupe
des pivoines blanches !

Yotsuya Ryu

Illustration d'un haïku, mixed media sur papier, 19 x 19 cm, par Miryl, 2019
Illustration d’un haïku, mixed media sur papier, 19 x 19 cm, par Miryl, 2019

Le reflet trouble
dans l’eau de la cascade
me dévisage

Morgane Reynier

Illustration d'un haïku, mixed media sur papier, 19 x 19 cm, par Miryl, 2019
Illustration d’un haïku, mixed media sur papier, 19 x 19 cm, par Miryl, 2019

Fin d’après-midi
dans la chaleur écrasante
jardin délaissé


Miryl

Les haïkus de cet été. Texte et illustration par Miryl, mixed media sur papier, 19 x 19 cm, 2019
Haïku, texte et illustration par Miryl, mixed media sur papier, 19 x 19 cm, 2019

Et voilà pour ces haïkus de l’été.

Grand merci à vous qui êtes passé(e) par ici.

Teintes chaudes, abstrait

Eh oui, ce sont encore des teintes chaudes qui constituent le tableau abstrait que j’ai le plaisir de vous présenter aujourd’hui. Mon envie de travailler dans ces couleurs (comme ici et ici) est-elle due au temps plutôt frais que nous avons eu ces dernières semaines? je ne sais pas trop. En tous les cas, j’aime ces teintes.

Ici également quelques éléments de collage, en fait des essais de monoprint. Ils sont complètement intégrés mais ils apportent toutefois une qualité légèrement différent par rapport aux plages “simplement” peintes. J’ai aussi utilisé des masks afin d’apporter un peu de relief.

Tableau abstrait dans les teintes chaudes sur châssis, 70 x 50 cm, par Miryl, 2019
Sans titre, sur châssis 70 x 50 cm, par Miryl, 2019

Merci à vous qui passez par ici, et particulièrement à vous, chères fidèles, qui ne manquez jamais de me laisser un sympathique petit mot.

Fenêtre sur la ville

Avec cette fenêtre sur la ville, un nouveau paysage urbain réalisé dans les tons chauds que j’apprécie actuellement (ici mis en contraste avec des tons neutres plus froids). Bien que le support et le format diffèrent du tableau précédent, c’est la même inspiration qui a présidé à ce travail. La même démarche également: collage de fragments de magazines, et peinture, comme expliqué précédemment.

Fenêtre sur la ville, tableau mixed media sur toile 50 x 70 cm, par Miryl, 2019
Fenêtre sur la ville,
tableau mixed media sur toile 50 x 70 cm, par Miryl, 2019

Au plaisir de lire vos impressions si vous passez par ici.

Dans les tons chauds, “errance urbaine”

Ce sont les tons chauds qui m’occupent en ce moment dans la création de mes tableaux. J’essaie aussi d’intégrer des fragments d’images, le plus souvent prélevés dans des pages de magazines. Le contraste que ces fragments collés forment avec les plages peintes m’intéresse. Pour que l’effet soit réussi, il faut qu’ils soient intégrés sans pour autant disparaître sous les parties peintes. Ils doivent être apparents tout en restant en accord avec la composition dans son ensemble. Je choisis des fragments d’images où apparaissent des structures plus ou moins géométriques et répétitives.

Dans les tons chauds, peinture et collage, env. 30 x 20 cm, sur papier, par Miryl, 2019
“Errance urbaine”, peinture et collage, env. 30 x 20 cm, sur papier, par Miryl, 2019

Merci de votre passage par ici.

Dans les tons rosés et orangés, l’ange

J’ai continué l’exploration des tons rosés et orangés commencée récemment, et le tableau qui en est sorti s’avère, disons…capricieux.

Mais le dicton ne dit-il pas “En mai fais ce qu’il te plaît” ? ☺️

Je m’explique. Au cours d’une visite d’exposition l’année passée, j’ai eu le plaisir de papoter un moment avec l’artiste. Elle m’expliqua que pour elle, un tableau abstrait doit pouvoir être tourné dans n’importe quel sens.

Pour ma part, je n’en ferais vraiment pas une règle absolue. Mais il arrive qu’un tableau revête effectivement cette qualité, à savoir qu’il ait un “sens” non dans une seule orientation, mais dans deux…ou plus. Regardez:

Tons rosés et orangés, Miryl, 2019
L’ange, tableau sur toile, env. 60 x 50 cm par Miryl, 2019
Tons rosés et orangés Miryl, 2019
L’ange, tableau sur toile,
env. 60 x 50 cm par Miryl, 2019
Tons rosés et orangés Miryl, 2019
L’ange, tableau sur toile, env. 60 x 50 cm par Miryl, 2019

Ces trois orientations me paraissent intéressantes.

Mais c’est cette dernière version (la quatrième orientation) que je choisirai, celle qui révèle l’ange qui s’est invité sans crier gare sur ma toile au fil du processus. Sympathique apparition, non?

Tons rosés et orangés Miryl, 2019
L’ange, tons rosés et orangés, sur toile,
env. 60 x 50 cm par Miryl, 2019

C’est tout pour aujourd’hui, d’avance merci pour vos éventuels petits mots.