Fleurs de cerisiers, anatomie, distance sociale, lampions et…haïkus

Si les cerisiers en fleurs sont un grand classique des haïkus de printemps, évoquer la distance sociale peut surprendre, mais comme chacun sait, la pratique du haïku consiste à saisir le présent sous toutes ses formes!

C’est toujours sur Mixed Media France, et toujours dans le cadre de mon atelier illustration de haïkus.

Lumière des lampions –
des oiseaux s’envolent
de son kimono du soir
Claire-Lise Coux

Mise en image d'un haïku, par Miryl, 2020
Mise en image d’un haïku, mixed media sur papier, 18 x 13 cm, par Miryl, 2020

Leurs coeurs
et la capitale affairés
avec des fleurs de cerisiers partout
Chora

Mise en image d'un haïku, par Miryl, 2020
Mise en image d’un haïku, mixed media sur papier, 19 x 19 cm, par Miryl, 2020

Soir de printemps
chose pénible entre toutes
une planche anatomique
Tomizawa Kakio

Mise en image d’un haïku, collage *, 19 x 19 cm, par Miryl, 2020

Deux corbeaux dans l’arbre
distance sociale respectée
rien à signaler!
Miryl

Texte et mise en image d'un haïku, par Miryl, 2020
cerisiers distance sociale haïkus
Texte et mise en image d’un haïku, mixed media sur papier, 19 x 19 cm, par Miryl, 2020

Je vous quitte sur ces notes d’humour. Humour, ou dérision, ne sont jamais très loin dans la pratique du haïku.

Vous trouverez des haïkus de Claire-Lise Coux ici:
https://www.partagedehaikus.com/search/label/Coux%20Claire%20Lise
Pour visiter son blog c’est ici:
http://poetessa.eklablog.com/

* La planche anatomique que j’ai intégrée au collage provient de ce site
Les organes y sont représentés par des dessins d’acteurs de Kabuki, le théâtre traditionnel japonais.

Merci d’être passé(e)!

Mars et ses haïkus: arrivée du printemps

Mars et ses haïkus: un petit reste d’hiver, et arrivée du printemps. Oui le printemps est là depuis trois jours, et il s’invite dans des conditions inédites je vous l’accorde. J’espère que vous pouvez tout de même en profiter malgré la situation difficile.

En tous cas, les ateliers continuent sur Mixed Media France, et donc voici le dernier haïku de cet l’hiver. Il s’agit d’un texte de Véronique Champoux, la dame du blog “Partage de haïkus“, que je vous présentais il y a peu dans cet article.

Traces de luges et de pas
tableau abstrait
sur la colline
Véronique Champoux

Illustration d'un haïku, mixed media sur papier,
19 x 19 cm, par Miryl, 2020
Illustration d’un haïku, mixed media sur papier,
19 x 19 cm, par Miryl, 2020

Le texte suivant n’est pas relié à une saison particulière.

Passant la fenêtre
l’ombre mouvante des arbres
le vent mène la danse
Miryl

Mars et ses haïkus: arrivée du printemps
Haïku, texte et illustration par Miryl
Haïku, texte et illustration, mxed media sur papier
19 x 19 cm par Miryl, 2020

Pour terminer on se réchauffe avec ce un premier haïku de printemps… enfin!

Les jours s’allongent
l’ombre d’un oiseau traverse
le mur jaune
Cindy Zackowitz

Illustration d'un haïku, mixed media sur papier, 19 x 19 cm,
par Miryl, 2020
Illustration d’un haïku, mixed media sur papier,
19 x 19 cm, par Miryl, 2020

Merci de votre coup d’oeil et de vos éventuels petits mots que j’ai toujours plaisir à découvrir.

Et prenez soin de vous.

Les haïkus de cet été

Cet été sur le forum Mixed Media France, j’ai proposé trois haïkus à illustrer, en plus de notre propre texte. Ces propositions nous ont accompagnées pendant les mois de juillet et août.

Sans plus tarder je vous présente mes interprétations.

Le sanctuaire
dans le bosquet sacré :
un vent frais souffle

Chora

Les haïkus de cet été. Illustration d'un haïku, mixed media sur papier, 19 x 19 cm, par Miryl, 2019
Illustration d’un haïku, mixed media sur papier, 19 x 19 cm, par Miryl, 2019

Le vent de l’été
apporte dans ma soupe
des pivoines blanches !

Yotsuya Ryu

Illustration d'un haïku, mixed media sur papier, 19 x 19 cm, par Miryl, 2019
Illustration d’un haïku, mixed media sur papier, 19 x 19 cm, par Miryl, 2019

Le reflet trouble
dans l’eau de la cascade
me dévisage

Morgane Reynier

Illustration d'un haïku, mixed media sur papier, 19 x 19 cm, par Miryl, 2019
Illustration d’un haïku, mixed media sur papier, 19 x 19 cm, par Miryl, 2019

Fin d’après-midi
dans la chaleur écrasante
jardin délaissé


Miryl

Les haïkus de cet été. Texte et illustration par Miryl, mixed media sur papier, 19 x 19 cm, 2019
Haïku, texte et illustration par Miryl, mixed media sur papier, 19 x 19 cm, 2019

Et voilà pour ces haïkus de l’été.

Grand merci à vous qui êtes passé(e) par ici.

Les haïkus de juin

Comme chaque mois sur le forum MMF, j’ai proposé en juin deux haïkus à illustrer. J’ai aussi invité les participantes à illustrer un haïku de leur composition.

Pour commencer, un texte de Morgane Reynier, qui écrit de très beaux haïkus.

J’en ai réalisé deux illustrations, la première dans un style figuratif, plutôt sage, traditionnel, la seconde dans un style plus abstrait.

Mosaïque sans cesse
redessinée par le vent
la courbe des arbres

Morgane Reynier

Illustration d'un haïku, mixed media sur papier,19 x 19 cm, par Miryl, 2019
Illustration d’un haïku, mixed media sur papier, 19 x 19 cm, par Miryl, 2019
Illustration d'un haïku, mixed media sur papier,19 x 19 cm, par Miryl, 2019
Illustration d’un haïku, mixed media sur papier, 19 x 19 cm, par Miryl, 2019

Et ici nous retrouvons l’un des grands auteurs japonais de l’histoire du haïku, Issa.

Une porte en fagots –
en guise de serrure
un escargot!

Kobayashi Issa

Illustration d'un haïku, mixed media sur papier,19 x 19 cm, par Miryl, 2019
Illustration d’un haïku, mixed media sur papier, 19 x 19 cm, par Miryl, 2019

Je regarde en l’air –
le feuillage en dentelle
cousu sur le ciel


Miryl

Haïku de juin, texte et illustration par Miryl, mixed media sur papier, 19 x 19 cm,2019
Haïku, texte et illustration, mixed media sur papier, 19 x 19 cm,
par Miryl, 2019

Pour illustrer ce texte, j’ai intégré des fragments de collagraphie réalisés à partir de dentelle, puis travaillé le tout à la peinture.

Voilà pour ces haïkus du mois de juin.

A vous tou(te)s qui passez par ici, merci de votre visite et bon début d’été!

Haïkus en novembre

Comme chaque mois sur le forum Mixed Media France, je propose pour novembre deux haïkus à illustrer. De plus, les participantes sont invitées à illustrer leur propre haïku.

Le premier est de Henri Chevignard

Les trottoirs jaunissent
les arbres de l’avenue
s’emplissent de ciel
                     Henri Chevignard

Illustration d'un haïku, mixed media sur papier,19 x 19 cm, par Miryl, 2018

Illustration d’un haïku, mixed media sur papier,19 x 19 cm, par Miryl, 2018

Collage (rue de gauche) et transferts (rues de droite), transfert des arbres en arrière-plan, encres et peintures acryliques. Ce sont trois rues de Neuchâtel.

Vous avez fait connaissance avec la ville de Neuchâtel, et maintenant voici son lac…ou du moins une interprétation du dit lac sortie de mon imagination ?

Le lac ce matin
scintillement gris-argent-
c’est la mer d’airain!
                                     Miryl

Texte et illustration d'un haïku, mixed media sur papier,19 x 19 cm, par Miryl, 2018

Texte et illustration d’un haïku, mixed media sur papier,19 x 19 cm, par Miryl, 2018

 

Fretin!
j’ai secoué mon filet
il n’y avait que la lune
                                     Ootô

Illustration d'un haïku pour novembre, mixed media sur papier,19 x 19 cm, par Miryl, 2018

Illustration d’un haïku, mixed media sur papier,19 x 19 cm, par Miryl, 2018

Aquarelle, encre, gesso.

Pour terminer, cette petite info-blog: certaines d’entre vous l’auront remarqué, je viens d’installer une extension qui envoie un email de notification à la personne concernée lorsque je réponds à un commentaire. Si quelque chose ne fonctionne pas, n’hésitez pas à m’en faire part.

Voilà, ami(e)s et passants, grand merci pour votre visite!

Haïkus pour finir l’été et entrer dans l’automne

Cela fait un moment que ces quelques illustrations de haïkus pour finir l’été et entrer dans l’automne attendent d’apparaître sur mon blog. Comme d’habitude, ce sont les textes que j’ai proposés aux amies du forum Mixed Media France, ainsi qu’un texte de mon cru.

Tout le monde ici
avait bien besoin de pluie
rêver sur le perron
                                   Morgane Reynier

Illustration d’un haïku d’été, mixed media sur papier, 19 x 19 cm, par Miryl, 2018

Sous la brise d’automne
ces fleurs rouges
qu’elle aurait tant aimer arracher
                                            Kobayashi Issa

Illustration d'un haïku d'automne

Illustration d’un haïku d’automne, mixed media sur papier, 19 x 19 cm, par Miryl, 2018

Si lumineuses
dans la lumière d’orage
les baies de la haie
                             Miryl

Illustration d'un haïku d'automne

Illustration d’un haïku d’automne, mixed media sur papier, 19 x 19 cm, par Miryl, 2018

Sous le souffle de l’automne
une silhouette se dresse
seule
                                     Ryôkan

Illustration d'un haïku d'automne

Illustration d’un haïku d’automne, mixed media sur papier, 19 x 19 cm, par Miryl, 2018

Un oiseau chanta –
tomba au sol
une baie rouge
                               Shiki

Illustration d'un haïku d'automne

Illustration d’un haïku d’automne, mixed media sur papier, 19 x 19 cm, par Miryl, 2018

 

Et avant de vous quitter, j’aimerais vous rendre attentifs à deux pages de ce blog. La première est une brève documentation sur l’histoire du haïku que j’ai rédigée et distribuée lors de mon exposition à des fins d’information. En effet, creusant un peu ce sujet, j’ai découvert dans l’histoire du poème court japonais des éléments qui m’ont beaucoup intéressée. Je pense en particulier aux séances de poésie chaînée pratiquées tout au long des siècles dans ce pays. A l’heure d’Internet, des jeux vidéos et autres distractions numériques, nous nous sommes malheureusement bien distancés de telles pratiques sociales. L’évolution à travers différents styles, les changements dans l’esprit du haïku à travers les époques et en lien avec les mutations de la société japonaise sont également dignes d’intérêt!
La seconde page que je voulais vous signaler regroupe mes propres textes au fil des saisons.

Je vous remercie de votre passage et des impressions que vous me laisserez peut-être sur ces quelques illustrations de haïkus, ou sur l’histoire de cette forme poétique.

Haïkus en juin

Haïkus en juin, fin du printemps, début de l’été…et l’atelier de mise en images des haïkus sur Mixed Media France se poursuit avec bonheur et donne toujours lieu à de belles participations!

Voici mes illustrations, tout d’abord le dernier haïku de ce printemps:

Miroir
des roses jaunes
la source blondit
                   Hattori Rantsetsu

Haïkus en juin, illustration d'un haïku de printemps, par Miryl, mixed media

Illustration d’un haïku , mixed media, par Miryl

 

Deux haïkus d’été, l’un de Morgane Reynier, dont j’ai réalisé deux versions et l’autre avec mon texte perso:

Clair-obscur d’été
les coquelicots froissés
dans le sens du vent
                   Morgane Reynier

Haïkus en juin, illustration d'un haïku de printemps, par Miryl, mixed media

Illustration d’un haïku , mixed media, par Miryl

Haïkus en juin, illustration d'un haïku de printemps, par Miryl, mixed media

Illustration d’un haïku , mixed media, par Miryl

 

Clarines et clochers
nostalgique harmonie
un soir d’été
                                  Miryl

Haïkus en juin, illustration d'un haïku de printemps, par Miryl, mixed media

Illustration d’un haïku , mixed media, par Miryl

Les clarines sont les cloches que l’on attache au cou des vaches.
Imaginez un soir d’été, un air doux et calme, on entend les clarines dans le lointain, et à 22 h les sonorités des cloches des églises viennent s’y ajouter…concert d’été.

Merci à vous tou(te)s qui passez par ici! Je lis toujours vos impressions avec intérêt!

Haïkus, illustrations du mois de mai

Haïkus, illustrations du mois de mai.

Bonjour les ami(e)s. Le printemps nous a fait croire qu’il s’installait, mais voilà qu’il nous fait faux bond ces derniers jours. Bref, cela ne va pas nous arrêter sur Mixed Media France, où nous prenons chaque mois plaisir à mettre en images ces petits poèmes en trois vers qui font la plupart du temps référence aux ambiances saisonnières. Et comme toujours, je propose aux participantes deux textes d’auteurs japonais ou occidentaux à illustrer, et aussi, depuis 2015, de créer et mettre en image leur propre texte.

 

Soleil printanier
ses rayons effleurent l’onde-
rivière de diamants
                        Miryl

Haïkus, illustrations du mois de mai, texte et mise en image par Miryl

Haïku de printemps, texte et illustration, mixed media, par Miryl

 

Pissenlits, pissenlits
sur la plage
le printemps ouvre ses yeux
                Yamagushi Seishi

Haïkus, illustrations du mois de mai, mise en image par Miryl

Illustration d’un haïku de printemps, mixed media, par Miryl

Le poème suivant est de Morgane Reynier, auteur que j’apprécie beaucoup et à qui j’ai déjà emprunté quelques textes pour mon atelier: ici et

Trois indispensables
le thé, la philosophie
et la poésie
           Morgane Reynier

Haïkus, illustrations du mois de mai, par Miryl

Illustration d’un haïku , mixed media, par Miryl

Sur ce troisième, collage d’une impression d’un manuscrit de Victor Hugo pour illustrer la poésie, serviettage pour les fleurs, fragments d’un texte (grec ancien) de Platon copié au feutre, et transferts selon cette méthode de Joan Fullerton de deux images, la statue de Platon et le magnifique service à thé réalisé en collagraphie par Patchacha (avec son aimable autorisation).

Merci d’être passé(e) par ici et de me laisser vos impressions, si vous le désirez.

Haïkus en avril, pour fêter le printemps

Les haïkus en avril.

Comme vous le savez, j’anime l’atelier “haïkus” sur le forum Mixed Media France, et j’ai le plaisir d’être suivie par plusieurs très fidèles participantes, ce qui est vraiment agréable! Je les en remercie vivement!

C’est bien connu, le printemps japonais dont les merveilleux cerisiers en fleur ont fait la réputation, est célébré dans de nombreux haïkus traditionnels et contemporains. Les sentiments qui s’imposent sont alors tout naturellement l’admiration, la méditation sur le temps qui passe, la renaissance, etc…

Le texte suivant par contre, prend un peu de liberté avec la tradition et la tourne gentiment en dérision. Peut-être l’auteur en avait-il assez d’entendre encore et encore les louanges du printemps, ou était-il dans un moment de joyeuse rébellion…. En tous les cas, ce haïku démontre que les haïkistes ne manquent pas d’humour ni de distance par rapport à leur art.

Ce texte était assez difficile à traduire en images sans “tomber” dans la bande dessinée. J’ai figuré deux groupes de personnages en train de dialoguer. Sur quoi?… eh bien sur la beauté du printemps…encore et encore. J’y ai adjoint un groupe qui se tient en retrait, les mauvais élèves, les rebelles, qui commentent les bla.bla des autres: “etcétéra, etcétéra”, un peu comme le choeur dans une pièce de théâtre.

Au fait, n’avez-vous jamais eu vous aussi envie de répondre “etcétéra, etcétéra” à un parleur dont le discours vous lassait? ?

 

Ah, printemps, printemps
admirable printemps!
etcétéra, etcétéra
                      Matsuo Bashô

Haïkus en avril, mise en image d'un haïku de printemps, par Miryl

Illustration d’un haïku
mixed media, par Miryl, 2018

 

Avec les deux suivants, nous voilà revenus à des évocations plus “sages”.

Il s’élève au plus haut
le grand papillon
aux ailes somnolentes
                        Nagata Kôi

Haïkus en avril, mise en image d'un haïku de printemps, par Miryl

Illustration d’un haïku
mixed media, par Miryl, 2018

 

Baignées de lumière
si fines les feuilles d’avril
au vert délicat
                        Miryl

Haïku en avril, texte et mise en image, par Miryl

Haïku, texte et illustration par Miryl, 2018

Merci de votre visite. N’hésitez pas à m’écrire un petit commentaire à la suite…

 

Haïkus en mars

Bonjour à tou(te)s,

En mars sur le forum Mixed Media France, comme chaque mois, j’ai proposé aux participantes  deux haïkus à illustrer en plus de leur propre texte.

Pour en finir avec l’hiver, mon texte et celui de Robert Melançon:

Rebroussant chemin
seuls viennent à ma rencontre
mes pas sur la neige
                                    Miryl

Haïku d’hiver, texte et illustration par Miryl, 2018
mixed media: collage, peinture sur papier, 18 x 22 cm

 

Dans la neige fraîche
près du métro, mille flèches:
pattes de pigeons
                       Robert Melançon

Illustration d’un haïku par Miryl, 2018
mixed media sur papier, collage et peinture, 22 x 18 cm

 

Et comme mars inaugure le printemps (du moins d’après le calendrier!):

Les reflets du soir
sur le ventre de la pie
quand les jours s’allongent
                   Patrick Blanche

Illustration d’un haïku par Miryl, 2018
mixed media sur papier, 22 x 18 cm

Pour réaliser cette dernière illustration je me suis amusée avec une technique de transfert de photos décrite par Joan Fullerton (artiste que j’admire beaucoup) dans cette vidéo.
Oui mais il me fallait des photos. De ma collection personnelle j’ai “extrait” cette ferme typique de ma région jurassienne. Par contre je n’avais pas de pie…Et c’est sur ce site d’ornithologie que j’ai trouvé mon bonheur. Les photos y sont très belles, mais non libres de droit. Il me fallait donc faire une demande d’autorisation d’utilisation. Le site m’a mise en contact avec l’auteur de la photo, Dominique Marques, qui m’a très gentiment accordé son autorisation. Et cette “rencontre numérique” en valait la peine, car les photos de Mr. Marques sont de véritables œuvres d’art! Je ne peux que vous conseiller d’aller explorer son site. Il photographie non seulement les oiseaux, mais aussi la Bretagne, la mer et ses tempêtes (des photos à vous couper le souffle!), et bien d’autres choses encore.
Pour en revenir à mes transferts, j’ai bien entendu modifié les photos dans un programme ad hoc afin de les rendre adaptées à cette technique dont l’intérêt réside dans la transparence des plages blanches, qui laissent transparaître l’arrière-plan (collage, peinture…).

Il me reste à remercier chaleureusement Dominique pour sa gentillesse et vous tou(te)s pour votre passage par ici et vos commentaires toujours les bienvenus!