Haïkus en juin

Haïkus en juin, fin du printemps, début de l’été…et l’atelier de mise en images des haïkus sur Mixed Media France se poursuit avec bonheur et donne toujours lieu à de belles participations!

Voici mes illustrations, tout d’abord le dernier haïku de ce printemps:

Miroir
des roses jaunes
la source blondit
                   Hattori Rantsetsu

Haïkus en juin, illustration d'un haïku de printemps, par Miryl, mixed media

Illustration d’un haïku , mixed media, par Miryl

 

Deux haïkus d’été, l’un de Morgane Reynier, dont j’ai réalisé deux versions et l’autre avec mon texte perso:

Clair-obscur d’été
les coquelicots froissés
dans le sens du vent
                   Morgane Reynier

Haïkus en juin, illustration d'un haïku de printemps, par Miryl, mixed media

Illustration d’un haïku , mixed media, par Miryl

Haïkus en juin, illustration d'un haïku de printemps, par Miryl, mixed media

Illustration d’un haïku , mixed media, par Miryl

 

Clarines et clochers
nostalgique harmonie
un soir d’été
                                  Miryl

Haïkus en juin, illustration d'un haïku de printemps, par Miryl, mixed media

Illustration d’un haïku , mixed media, par Miryl

Les clarines sont les cloches que l’on attache au cou des vaches.
Imaginez un soir d’été, un air doux et calme, on entend les clarines dans le lointain, et à 22 h les sonorités des cloches des églises viennent s’y ajouter…concert d’été.

Merci à vous tou(te)s qui passez par ici! Je lis toujours vos impressions avec intérêt!

5 Des réflexions sur “Haïkus en juin

  1. Hello Miryl, un bonheur de revoir ces trois tableaux
    * Le miroir est somptueux
    * Les coquelicots délicats et graciles à souhaits
    * Clarines et clochers d’une magnifique harmonie
    J’aime chacune de tes interprétations et ta technique qui fait qu’elles semblent toutes légères et aériennes
    Encore bravo MIRYL

  2. Mmmm les coquelicots !!! J’adore !!! C’est le vrai symbole de l’été… La seconde interprétation de l’Haïku sur les coquelicots me plait infiniment et dans l’autre, c’est ton ciel qui s’illumine à l’horizon. Quel éclairage !!
    Pour moi qui n’ai pas de clarines dans mes environs (ni même de cloches pour marquer les heures), le concert des soirs d’été c’est le cri des hirondelles en vol et la rumeur de la mer agacée par le vent d’Est. Mais ton tableau montagnard nous fait voyager !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.