Haïkus pour finir l’été et entrer dans l’automne

Cela fait un moment que ces quelques illustrations de haïkus pour finir l’été et entrer dans l’automne attendent d’apparaître sur mon blog. Comme d’habitude, ce sont les textes que j’ai proposés aux amies du forum Mixed Media France, ainsi qu’un texte de mon cru.

Tout le monde ici
avait bien besoin de pluie
rêver sur le perron
                                   Morgane Reynier

Illustration d’un haïku d’été, mixed media sur papier, 19 x 19 cm, par Miryl, 2018

Sous la brise d’automne
ces fleurs rouges
qu’elle aurait tant aimer arracher
                                            Kobayashi Issa

Illustration d'un haïku d'automne

Illustration d’un haïku d’automne, mixed media sur papier, 19 x 19 cm, par Miryl, 2018

Si lumineuses
dans la lumière d’orage
les baies de la haie
                             Miryl

Illustration d'un haïku d'automne

Illustration d’un haïku d’automne, mixed media sur papier, 19 x 19 cm, par Miryl, 2018

Sous le souffle de l’automne
une silhouette se dresse
seule
                                     Ryôkan

Illustration d'un haïku d'automne

Illustration d’un haïku d’automne, mixed media sur papier, 19 x 19 cm, par Miryl, 2018

Un oiseau chanta –
tomba au sol
une baie rouge
                               Shiki

Illustration d'un haïku d'automne

Illustration d’un haïku d’automne, mixed media sur papier, 19 x 19 cm, par Miryl, 2018

 

Et avant de vous quitter, j’aimerais vous rendre attentifs à deux pages de ce blog. La première est une brève documentation sur l’histoire du haïku que j’ai rédigée et distribuée lors de mon exposition à des fins d’information. En effet, creusant un peu ce sujet, j’ai découvert dans l’histoire du poème court japonais des éléments qui m’ont beaucoup intéressée. Je pense en particulier aux séances de poésie chaînée pratiquées tout au long des siècles dans ce pays. A l’heure d’Internet, des jeux vidéos et autres distractions numériques, nous nous sommes malheureusement bien distancés de telles pratiques sociales. L’évolution à travers différents styles, les changements dans l’esprit du haïku à travers les époques et en lien avec les mutations de la société japonaise sont également dignes d’intérêt!
La seconde page que je voulais vous signaler regroupe mes propres textes au fil des saisons.

Je vous remercie de votre passage et des impressions que vous me laisserez peut-être sur ces quelques illustrations de haïkus, ou sur l’histoire de cette forme poétique.

Vernissage

Bonjour tout le monde, voici quelques nouvelles de mon vernissage.

Tout d’abord je vous remercie chaleureusement de tous les encouragements que vous m’avez adressés via les commentaires de ce blog ou les messages sur le forum MMF pendant la préparation de mon expo!

Vous êtes plusieurs à avoir souhaité un petit reportage en images.
Il va sans dire que par respect de la vie privée je ne vous montrerai pas de photos des personnes présentes. Je dirai seulement que le vernissage s’est très bien passé, que l’ambiance était vraiment sympathique. Des amis, ainsi que des personnes que je ne connaissais pas sont venus, et nous avons récolté beaucoup d’échos positifs. Que demander de plus?

Voici donc quelques photos, pour l’ambiance, ou plutôt le décor, sans les acteurs 😊 :

L’entrée:

La table avec l’apéro:

Les tableaux “textures” et trois autres:

Les illustrations de haïkus (printemps, été, automne, l’hiver est sur le mur de droite, qu’on ne voit pas sur la photo):

Admirez au passage la légèreté et l’efficacité des rampes d’éclairage!

Malheureusement je n’ai pas de bonnes photos de la totalité de l’expo, mais nous allons en refaire bientôt d’autres.

Merci d’être passé(e)s par ici, et laissez-moi un petit mot si vous le désirez.

L’expo, c’est bientôt

Bonjour à tou(te)s, l’expo, c’est bientôt, et même très bientôt, puisque le vernissage a lieu vendredi.

Bien sûr, la plupart d’entre vous résident trop loin d’ici pour venir y faire un tour, mais je voulais quand même vous tenir au courant.

Voici donc l’affiche de notre exposition en duo:

Affiche-expo 2018

Jeannette, ma belle-soeur, expose ses délicates aquarelles et moi mes tableaux mixed media, ainsi que 16 illustrations de haïkus (4 par saison).

Après deux mois de préparation, nous finissons, comme l’avait prédit Mimiblue, “sur les rotules”! Parmi les multiples bricolages dont je vous parlais dans l’article précédent, la fabrication de rampes d’éclairage dignes de ce nom a constitué un challenge particulièrement difficile. Nous avons passé par plusieurs tâtonnements jusqu’à ce que LA solution s’impose enfin, grâce aux compétences techniques de mon cher et tendre….Je vous en dirai plus dans un prochain article.

Voilà, je suis toujours curieuse de lire vos impressions, et n’oubliez pas de croiser les doigts pour moi vendredi 😊

Comment se passe votre été?

Comment se passe votre été? j’espère que vous vous ressourcez, reposez, refaites une santé, respirez, bref, que vous profitez au mieux de cette période de vacances.

Quant à moi, eh bien, le farniente n’est pas pour cet été. En effet, il m’a été proposé d’exposer mes tableaux cet automne. Comme il ne s’agit pas d’une galerie à proprement parler, cela implique pas mal d’improvisation.

Donc, mon cher et tendre et moi, nous scions, ponçons, collons, cogitons……

Nous avons scié 45 m de baguette pour construire cadres et caisses américaines, utilisé environ 10 m de papier kraft sur lequel nous avons fait les plans de l’installation, je n’ai pas comptabilisé les m2 de papier fort ayant servi à couper environ 30 passe-partout, ni la quantité de papier bulle pour la protection des tableaux, les mètres de ficelle et cordon, ainsi que les petits crochets pour le système d’accrochage, la longueur du kraft gommé pour la finition au dos des tableaux…Il a fallu peindre les cadres des sous-verres, trouver un système de décalque pour apposer les textes des haïkus sur les passe-partout, concevoir une affiche, une carte d’invitation, des étiquettes à coller au dos des tableaux, créer des étiquettes qui puissent rester collées sous les tableaux exposés, prévoir une liste des tableaux avec leurs prix, un apéro pour le vernissage……..Restent les problèmes d’éclairage à régler, passer à l’imprimerie, etc, etc…..En attendant la maison est pleine de matériel, toutes les pièces (et parfois la terrasse) sont encombrées de règles graduées, cutter, tapis de coupe, papier de verre, papiers divers, tubes de colle, bande de masquage, ficelle, etc…, le tout voyageant d’une chambre à l’autre!

Mais tout est en bonne voie, nous avons jusqu’à mi-septembre et je vous informerai plus précisément dans un prochain article.

A bientôt donc, et profitez bien de l’été!

 

Histoires de Chat

Bonjour tout le monde,

A plusieurs reprises dans mes articles, je vous ai parlé du beau travail créatif (principalement textile) de Patchacha. Ses créations sont variées, elles aime expérimenter et partage ses expériences avec générosité dans ses publications…..mais elle n’est pas seule dans son atelier, ni dans ses loisirs! Mr. son Chat l’accompagne (presque) partout. C’est un chat non seulement très observateur, mais aussi doué pour l’écriture. Donc, quand elle a le dos tourné, il s’installe à son ordi, afin de nous raconter leurs aventures communes, dans un style des plus plaisants et non dénué d’humour.
Encouragé par ses fans (nous, les lectrices du blog de Patchacha) il est parvenu à convaincre sa maîtresse de publier leurs aventures dans un vrai livre, et c’est maintenant chose faite.

 

Vous pouvez découvrir ou retrouver les petits récits du Chat, accompagnés de charmants tableaux textiles de sa maîtresse, en vous procurant le livre:

– directement chez Patchacha

– à la boutique de l’édition en ligne

En plus des 14 petites histoires, le livre contient quelques conseils de l’auteur pour broder à la machine et pratiquer le piqué libre. Je ne peux que le recommander!