Haïkus, mes textes au fil des saisons

Publié le par

J’ai découvert les haïkus, ces petits poèmes dont l’origine remonte au Japon du 17ème siècle alors que je cherchais ce que l’on pourrait appeler des “déclencheurs d’inspiration” pour mes créations en mixed media.

Portrait de Matsuo Bashô, "père" des haïkus, par Hokusai

Matsuo Bashô , à qui l’on attribue la paternité des haïkus. Portrait par Hokusai

C’était en 2012, j’en parlais alors sur mon ancien blog.
Ces petits “arrêts sur image” expriment en 3 vers une situation, un instant de la vie, une ambiance souvent reliée aux manifestations des saisons. Par rapport aux poèmes de nos grands auteurs, ils présentent l’avantage de la concision, de la concentration de l’image. En effet, si le but est d’exprimer picturalement ce que l’on ressent en lisant un texte poétique, on peut se sentir assez vite dépassé devant un poème de Victor Hugo, Leconte de Lisle ou Lamartine, pour ne citer que quelques exemples au sein de notre riche littérature.
Désireuse de partager cette “découverte” avec d’autres créatrices en techniques mixtes, j’ai initié un atelier-haïkus sur le forum Mixed Media France. A force de chercher toujours de nouveaux textes à proposer aux participantes, à force d’en lire, qu’ils soient traditionnels, modernes, japonais, ou occidentaux, il m’est venu tout naturellement l’envie d’en écrire moi-même.

Ce sont mes textes que je vous présente ci-dessous.

Quant à mes illustrations, qu’elles traduisent des haïkus de divers auteurs ou les miens, vous les retrouverez en cliquant sur les liens suivants:
Sur mon ancien blog avant avril 2016
Et sur ce blog, depuis avril 2016:
Haïkus 2016
Haïkus 2017
Haïkus 2018
Haïkus 2019

 

Mes textes: certains sont vraiment de saison, d’autres plutôt de circonstance. (Cependant j’ai inséré ces derniers dans la même liste que les haïkus de saison, afin de respecter la chronologie de mes  compositions):

HAÏKUS DE PRINTEMPS

2015

Quelle agitation!
les bouleaux craquent et grésillent –
congrès d’étourneaux
Miryl

Pinceaux et couleurs –
que sera ce haïku?
l’atelier attend
Miryl

Les arbustes en fleurs –
multiples feux qui embrasent
le vert des sapins
Miryl

2016

Premier chant du merle–
si ample, sa voix flutée
ouvre un nouveau ciel
Miryl

Les Alpes s’enflamment
en mosaïques rougeoyantes –
caresse du printemps
Miryl

Les Alpes s’enflamment
en mosaïques rougeoyantes –
caresse du couchant
Miryl

Du vent encore!
avec lui les parfums des fleurs
s’en vont voyager
Miryl

Jardin sous la pluie
le printemps se repose
dans un drap de brume
Miryl

Jardin sous la pluie
le printemps se repose
dans un lit de brume
M
iryl

2017

C’était ma promesse –
quelle que soit ta demeure
je t’y trouverais
Miryl

2018

Du vert enfin!
si fines les feuilles d’avril
baignées de lumière
Miryl

Bercées par le vent
si fines les feuilles d’avril
au vert lumineux
Miryl

Baignées de lumière
si fines les feuilles d’avril
au vert délicat
Miryl

Soleil printanier-
ses rayons effleurent l’onde
rivière de diamants
Miryl

2019

Forêt au printemps
orgue immense aux jeux flûtés
mille chants d’oiseaux
Miryl

Le chant des oiseaux
dans le souffle grondant du vent –
printemps hésitant
Miryl

Fleurs de cerisier
par la fenêtre ouverte
soufflées sur ma toile
Miryl

Houle et vent glacé –
souverain parmi les vagues
un cygne me surveille
Miryl

Je regarde en l’air –
le feuillage en dentelle
cousu sur le ciel

Miryl

 

HAÏKUS D’ETE

2015

Il plane, silencieux
en cercles presque parfaits
l’oiseau de proie
Miryl

Lointaines, minuscules
voiles aux mouvements glissants
sur l’eau bleu-cendré
Miryl

2016

Aube de rose et d’or
un nuage s’évertue
à rester blanc
Miryl

2017

Les âmes se parlent
au creux des nuits silencieuses –
secret dialogue
Miryl

2018

Clarines et clochers
nostalgique harmonie
un soir d’été
Miryl

Dans la douceur de l’air
clarines et clochers se répondent –
soir d’été
Miryl

Clarines sur les monts
criquets dans les hautes herbes –
concert d’été
Miryl

 

HAÏKUS D’AUTOMNE

2015

Nuée de moineaux
leurs ailes agitent l’air doré
d’un matin d’automne
Miryl

2016

Dans le gris du ciel
est-ce un ange qui passe?
non c’est une mouette
Miryl

Perçant les nuages
la lumière en raies diaphanes
se pose sur l’eau
Miryl

2017

Vallon solitaire
l’espace ici s’agrandit
de tout ton silence
Miryl

Grisaille de l’automne
silencieuse la mésange
explore ma terrasse
Miryl

2018

Si lumineuses
dans la lumière d’orage
les baies de la haie
Miryl

 

HAÏKUS D’HIVER

2016

Ciel gris, plis de lumière
tentures immenses qui se ferment
voilant les collines
Miryl

Branche de mimosa
pépites d’or duveteuses
qui brillent dans la chambre
Miryl

2016-2017

Flammes dorées des bougies
elles animent en dansant
le gris de l’hiver
Miryl

Premier chant du merle
il résonne comme un adieu
au soir d’un départ
Miryl

 2017-2018

S’ouvre le ciel gris
une volée d’oiseaux s’engouffre
dans la brèche éclairée
Miryl

Contre.jour –
le soleil saupoudre d’or
les rameaux sans feuilles
Miryl

Rebroussant chemin
seuls viennent à ma rencontre
mes pas sur la neige
Miryl

2018-2019

Le lac ce matin
scintillement gris argent
c’est la mer d’airain!

Miryl


Jardin sous la neige
à la mangeoire
des oiseaux
vibration d’ailes

Miryl


Même desséché
ton bouquet de mimosa
illumine ma maison

Miryl