Promesses d’été: juin en haïkus

Juin et ses promesses d’été, …et ses haïkus.

Note: si vous cliquez sur les images, elles apparaîtront sur fond noir. Le fond noir annule l’influence exercée par la teinte du fond du blog, et permet donc de mieux profiter des rapports de couleurs des tableaux.

*******************************************

Voici les illustrations de deux des textes que j’ai proposés sur le forum Mixed Media France, et d’un haïku de ma composition.

Promesses d'été: juin en haïkus 
peinture, mixed media

Allons dehors
là, la douce lune printanière
sa lumière nous couvre

Matsuyama Teitoku

Illustration d’un haïku, peinture sur papier

Haïkus en peinture

L’herbe des champs
libère sous mes semelles
son parfum

Masaoka Shiki

Illustration d’un haïku, mixed media sur papier 19 x 19 cm

Haïku, texte et illustration,
peinture

Le lin, bleu céleste-
le vent joue de ses corolles
comme d’un carillon


Miryl

Haïku, texte et illustration, peinture sur papier 19 x 19 cm

Mais comme je vous le disais dans un article précédent, les promesses de juin n’ont pas été tenues. En juillet il a plu abondamment tous les jours, lacs et rivières ont débordé, les crues sont historiques. Et les pluies continuent, avec des températures dignes d’octobre-novembre…

Sur ces espoirs déçus, je vous quitte en vous remerciant de votre visite et des commentaires que vous me laisserez peut-être à la suite de cet article.

9 réflexions sur “Promesses d’été: juin en haïkus”

  1. Un été des plus déconcertants… malgré tout, tes illustrations nous font voyager à l’intérieur de l’imaginaire et nous apaisent. Bon mois d’août à toi.

  2. Promesses d’été non tenues effectivement Miryl, mais ton travail tient les siennes. Chacun de ces trois tableaux est un régal pour les yeux, leurs compositions et leurs couleurs, tout est superbe… et cette jolie prise de vue du port inondé a généré un texte excellent, c’est un réel plaisir a découvrir ou redécouvrir. bravo Miryl,

  3. Très beau, les quatre m’enchantent, avec peut-être une petite préférence pour ce magnifique clair de lune. Bravo et merci ! 😊

  4. Encore de superbes illustrations ! et ta photo est très belle aussi… elle permet d’atténuer la tristesse de ces mois d’été automnaux !
    Voyons ce qu’août a à nous proposer 😉
    Bizoutes

  5. La météo est capricieuse un peu partout, en effet, mais tu nous offres toujours de quoi nous émerveiller, alors les sens se régalent et le coeur se réjouit. Bizz

  6. Bonjour ,un toujours un régal de venir admirer tes petites merveilles de haïkus vraiment très artistiques , que c est beauuuu ,bisesss d Andrée

  7. Bonjour Miryl,

    Août confirme , la dégradation des saisons , mais il me semble que dans mon enfance nous avions aussi des étés pluvieux et morose , mais je n’avais ta créativité pour me l’illuminé, je suis subjuguée par toutes tes réalisations , si soignées , très harmonieuses ,et pleine de douceurs chacune donne bien la mesure des mots du Haïku qu’elle représente et cette mise sur cadre noir c’est époustouflant .
    Bravo et merci de nous offrir des morceaux de rêves et de beauté ça fait du bien
    Amicalement Scrap Miriam34

  8. Hélas oui, les promesses de juin n’ont été tenues que la semaine précédant le 14 juillet puis tous les jours éclaircies/grisaille/pluies fines/averses denses et à nouveau éclaircies…….. On prend des photos quand il y a un rayon de soleil et on laisse croire qu’il fait beau mais les vacanciers ne sont vraiment pas gâtés cette année. On a eu ça en 2012 !!! Mais cela te donne peut-être unpeu plus de temps pour écrire, pour dessiner et peindre ? En tout cas, côté Covid, il y a de quoi faire encore car c’est reparti de plus belle. Les gens voulaient être « libres » l’été mais voilà le résultat !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.