Haïkus en mars

Bonjour à tou(te)s,

En mars sur le forum Mixed Media France, comme chaque mois, j’ai proposé aux participantes  deux haïkus à illustrer en plus de leur propre texte.

Pour en finir avec l’hiver, mon texte et celui de Robert Melançon:

Rebroussant chemin
seuls viennent à ma rencontre
mes pas sur la neige
                                    Miryl

Haïku d’hiver, texte et illustration par Miryl, 2018
mixed media: collage, peinture sur papier, 18 x 22 cm

 

Dans la neige fraîche
près du métro, mille flèches:
pattes de pigeons
                       Robert Melançon

Illustration d’un haïku par Miryl, 2018
mixed media sur papier, collage et peinture, 22 x 18 cm

 

Et comme mars inaugure le printemps (du moins d’après le calendrier!):

Les reflets du soir
sur le ventre de la pie
quand les jours s’allongent
                   Patrick Blanche

Illustration d’un haïku par Miryl, 2018
mixed media sur papier, 22 x 18 cm

Pour réaliser cette dernière illustration je me suis amusée avec une technique de transfert de photos décrite par Joan Fullerton (artiste que j’admire beaucoup) dans cette vidéo.
Oui mais il me fallait des photos. De ma collection personnelle j’ai « extrait » cette ferme typique de ma région jurassienne. Par contre je n’avais pas de pie…Et c’est sur ce site d’ornithologie que j’ai trouvé mon bonheur. Les photos y sont très belles, mais non libres de droit. Il me fallait donc faire une demande d’autorisation d’utilisation. Le site m’a mise en contact avec l’auteur de la photo, Dominique Marques, qui m’a très gentiment accordé son autorisation. Et cette « rencontre numérique » en valait la peine, car les photos de Mr. Marques sont de véritables œuvres d’art! Je ne peux que vous conseiller d’aller explorer son site. Il photographie non seulement les oiseaux, mais aussi la Bretagne, la mer et ses tempêtes (des photos à vous couper le souffle!), et bien d’autres choses encore.
Pour en revenir à mes transferts, j’ai bien entendu modifié les photos dans un programme ad hoc afin de les rendre adaptées à cette technique dont l’intérêt réside dans la transparence des plages blanches, qui laissent transparaître l’arrière-plan (collage, peinture…).

Il me reste à remercier chaleureusement Dominique pour sa gentillesse et vous tou(te)s pour votre passage par ici et vos commentaires toujours les bienvenus!

6 Des réflexions sur “Haïkus en mars

  1. Difficile de choisir ! Ces trois tableaux sont magnifiques. Le dernier se détache avec son souffle de douceur et ses tendres couleurs et… sa pie si présente que j’ai l’impression qu’elle va se mettre à marcher se dandinant avec dédain comme le font celles qui fréquentent mon jardin.
    Doux Week End.
    mj

  2. Bravo ! tout en finesse et poésie … lue et admirée ! merci pour ces partages… Toujours agréables et reposants. Bon week-end à vous .

    Michelle

  3. Très jolies illustrations cette fois encore et, bien entendu, je vais aller visiter le site de ce photographe que tu nous recommandes. Je vais aussi aller visiter le lien qui explique le principe du transfert d’après photographies. J’aime beaucoup tes trois illustrations et le travail de transfert et de transparence me donnent vraiment envie de m’y essayer mais si c’est comme la pâtisserie, il ne suffit pas de voir faire pour réussir à faire. J’en ai encore fait la triste expérience ce week end !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*