Les haïkus de décembre et janvier

Bonjour tout le monde

Un bref passage sur mon blog afin de vous présenter mes interprétations des quatre haïkus de décembre-janvier (réalisations pour mon atelier sur MMF).

Grand départ des feuilles
qui sous leur or montrent encore
un peu de vert tendre
Line Michaud

Illustration d’un haïku
Par Miryl, 2016

En haut de l’armoire
confitures et marinades
l’hiver peut venir
Line Michaud

Illustration d’un haïku
Par Miryl,2016

Elles va
sans toit ni tombe-
la mouette d’hiver
Katô Shusôn

Illustration d’un haïku
Par Miryl, 2017

Flammes dorées des bougies
elles animent en dansant
le gris de l’hiver
Miryl

Haïku, texte et illustration
par Miryl, 2017

Merci de votre aimable visite!

Deux haïkus (novembre)

Bonjour à toutes et tous,

Le froid s’installe mais ce sont encore les couleurs chaudes de l’automne que je vous offre avec ce dernier haïku de la saison automnale:

Sous le souffle de l’automne
une silhouette se dresse
seule
                               Ryôkan

Illustration d'un haïku Aquarelle, par Miryl, 2016

Illustration d’un haïku
Aquarelle, par Miryl, 2016

 

 

Enfin le dernier de novembre, sur un texte personnel, et qui n’est pas relié à une saison particulière:

Perçant les nuages
la lumière en raies diaphanes
se pose sur l’eau
                                     Miryl

Haïku, texte et illustration. Peinture acrylique, par Miryl, 2016

Haïku, texte et illustration par Miryl, 2016. Peinture acrylique

 

Je vous rappelle que mon atelier haïkus se poursuit sur le forum Mixed Media France, et que les nouvelles participantes sont les bienvenues!

Un grand merci pour votre fidélité à ce blog, restez bien au chaud!

Un haïku pour novembre

Bonjour chers amies et amis

Vous l’aurez constaté, ma « production » est au ralenti…voici tout de même l’illustration de l’un des deux  haïkus que j’ai proposés sur Mixed Media France pour le mois de novembre.

 

Au fond de la brume
le bruit de l’eau-
je pars à sa rencontre
                 Osaki Hôsai

 

Illustration d'un haïku. Peinture acrylique. Par Miryl, 2016

Illustration d’un haïku. Peinture acrylique.
Par Miryl, 2016

Je vous remercie chaleureusement de votre visite et de vos commentaires!

Les haïkus d’octobre

Bonsoir tout le monde

Mon atelier « haïkus » se poursuit sur Mixed Media France, voici mes créations pour octobre:

Je quitte le temple zen-
j’entre
dans la nuit étoilée!

                   Masaoka Shiki

Illustration d'un haïku, Techniques mixtes (peinture acrylique, encres). Par Miryl, 2016

Illustration d’un haïku. Techniques mixtes (peinture acrylique, encres).
Par Miryl, 2016

 

Dans le gris du ciel
est-ce un ange qui passe?
non c’est une mouette

                          Miryl

Illustration d'un haïku. Techniques mixtes (transfert de photos, collage, peinture acrylique). Par Miryl, 2016

Illustration d’un haïku.
Techniques mixtes (transfert de photos, collage, peinture acrylique).
Par Miryl, 2016

 

Lui un mot
moi un mot-
au vif de l’automne

               Takahama Kyoshi

Illustration d'un haïku. Techniques mixtes (collage de photos, peinture acrylique). Par Miryl, 2016

Illustration d’un haïku. Techniques mixtes (collage de photos, peinture acrylique).
Par Miryl, 2016

Grand merci d’être passé(e) par ici, vos commentaires sont, comme toujours, les bienvenus!

 

 

Les haïkus de septembre

Bonjour tout le monde

Le challenge haïkus sur le forum Mixed Media France continue, et je suis ravie de constater que pour plusieurs participantes ce post est devenu un rendez-vous incontournable!

Amoureux du ciel d’été
les Bouddhas
s’y rassemblent
                 Hiroso Naoto

Illustration d'un haïku par Miryl, 2016. Collage, peinture acrylique

Illustration d’un haïku par Miryl, 2016.
Collage, peinture acrylique

 

Aube de rose et d’or
un nuage s’évertue
à rester blanc
                    Miryl

Illustration d'un haïku par Miryl, 2016. Peinture acrylique

Illustration d’un haïku par Miryl, 2016.
Peinture acrylique

 

Si profonde
cette belle-de-jour
à la couleur d’abîme
                           Yosa Buson

Illustration d'un haïku par Miryl, 2016. Peinture acrylique

Illustration d’un haïku par Miryl, 2016. Peinture acrylique

 

Merci de votre passage, si vous me laissez un commentaire, je vous lirai, comme d’habitude, avec joie!

La luciole

Bonjour tout le monde,

Vous l’aurez constaté, je ne publie pas beaucoup ces temps, mais je n’ai pas été inactive pour autant. J’aurai donc plusieurs choses à vous montrer dans les prochains jours.
Pour commencer, une deuxième version de l’illustration de ce haïku (je vous l’avais annoncée cet été), moins figurative que la première:

A qui la poursuit
la luciole
offre sa lumière

Ôtomo Oemaru

Illustration d'un haïku, par Miryl. Mixed media, peinture

Illustration d’un haïku, par Miryl. Mixed media, peinture sur carton, env. 23 x 31 cm

Cette version traduit plutôt le mouvement intérieur, les impressions colorées et de formes provoquées par le texte, plutôt que l’image extérieure.
Une démarche que je trouve des plus intéressante, et complètement différente de celle qui avait abouti à la première version.

Merci à vous tou(te)s qui passez par ici, je lirai vos commentaires avec grand plaisir!

Deux haïkus d’été

Bonjour chers visiteuse et visiteur,
mon challenge haïku de l’été sur Mixed Media France se prolonge sur les mois de juillet et août, afin de laisser aux copines qui participent le temps de souffler un peu pendant cette période de vacances.

Voici mes deux premiers:

Rien qui m’appartienne –
sinon la paix du coeur
et la fraîcheur de l’air

Kobayashi Issa

Illustration d'un haïku d'été, par Miryl

Illustration d’un haïku d’été, par Miryl

 

A qui la poursuit
la luciole
offre sa lumière

Ôtomo Oemaru

Illustration d'un haïku d'été, par Miryl

Illustration d’un haïku d’été, par Miryl

Désolée pour ce trop-plein de bleu, dû à la coïncidence des ambiances (le bleu exprime aussi bien la sérénité que la nuit).

Merci de votre passage, passez de belles journées (enfin un peu de chaleur!).

A bientôt pour une version totalement différente de la luciole.

 

Encore deux haïkus pour juin

Bonjour tout le monde,
Mon atelier haïkus sur Mixed Media France consiste, comme vous le savez, à illustrer trois haïkus par mois. Dans l’article précédent, je vous montrais l’illustration de mon propre texte. Voici les deux suivants pour juin, sur des textes d’auteurs japonais.

Soleil de printemps
boîte aux lettres repeinte
dégoulinades jusqu’à terre
Hara Sekitei

Illustration d'un haïku par Miryl

Illustration d’un haïku par Miryl

Collage de Sopalin (essuyage de pinceaux), dessin, peinture acrylique

 

Des feuilles de lotus dans l’étang
bougent sur l’eau.
Pluie de juin.
Masaoka Shiki

Illustration d'un haïku par Miryl

Illustration d’un haïku par Miryl

Formes « gravées » dans du gel de structure, encres mélangées à du gel médium fluide.

Merci du coup d’oeil, je lis toujours avec curiosité vos petits mots!

Haïku de printemps (juin) – collagraphie

Bonjour chers amies et amis,

Il a beaucoup plu ces dernières semaines, je ne vous l’apprends pas. Les haïkus étant de petits instantanés de la vie, souvent en lien avec les événements naturels (saison, météo, etc…), celui-ci s’est imposé facilement. Il suffisait de regarder la pluie tomber sur le jardin…où donc était passé le printemps?

Jardin sous la pluie
le printemps se repose
dans un drap de brume
Miryl

Haïku de printemps. texte et illustration par Miryl

Haïku de printemps. texte et illustration par Miryl

Comme vous avez l’oeil, vous aurez remarqué qu’il s’agit cette fois encore de la technique de collagraphie, que je souhaite explorer un peu plus à fond. Cette fois-ci j’ai utilisé un autre type de peinture (les H2oil de Talens). J’en avais reçu quelques tubes et je me demandais ce que je pourrais en faire après avoir constaté qu’elles ne convenaient pas pour mes travaux habituels en mixed media . Ce sont des peintures à l’huile qui se diluent dans l’eau  par un miracle de la chimie 🙂 …En collagraphie elles donnent de beaux résultats, autant sur papier que sur tissu:

Collagraphie-Jardin_sous_la_pluieIl me reste encore à trouver un papier plus adéquat, celui que j’ai utilisé est trop fragile et se chiffonne à l’humidité. Par contre j’aime beaucoup l’effet sur tissu (ici du coton très fin):

Collagraphie sur tissu

Collagraphie sur tissu

Grand merci pour votre passage. C’est toujours un plaisir de vous lire.

Haïku de printemps – collagraphie

Bonjour bonjour,

Dans le cadre de mon atelier Haïku du mois de mai, il me restait encore à illustrer un texte de ma composition…le voici:

Du vent encore!
avec lui les parfums des fleurs
s’en vont voyager
Miryl

Illustration d'un haïku de printemps par Miryl - collagraphie

Illustration d’un haïku de printemps par Miryl – collagraphie

Cette page a été réalisée avec la technique de COLLAGRAPHIE, que j’affectionne mais dans laquelle je ne fais que débuter. Je vous en avais déjà un peu parlé sur mon ancien blog, et comme je vous sens intriguées, chères amies, je reprends et complète ces quelques explications.

C’est donc par le blog de Patchacha que j’ai découvert cette technique dérivée de la gravure. Et comme j’aime réaliser des impressions à partir de différents objets, feuilles du jardin, etc… la collagraphie m’a tout de suite intéressée. De plus, quand on voit les superbes résultats obtenus par Patchacha dans ce domaine, il est difficile de résister.

En quelques mots, il s’agit de créer des plaques à partir desquelles on imprime soit du papier, soit du tissu. L’impression peut se faire à l’aide d’une presse, ou à la main.

La préparation des plaques consiste à créer une composition par collages d’éléments de diverses natures (fibres, objets divers, objets végétaux, etc….tout ce que l’on peut imaginer), d’où l’appellation de collagraphie.

Voici la plaque qui est à l’origine de la page ci-dessus:

Plaque de collagraphie

Plaque de collagraphie

Le carton qui sert de support est protégé avec du vernis-colle (pour serviettage). (On peut aussi prendre une feuille de plastique rigide).
Comme vous le voyez, les éléments utilisés sont du fil à coudre, de la ficelle, de la gaze et un peu de pâte de structure sur le fond, le tout protégé après collage avec du gel medium.

Encrage:
j’ai utilisé des « encres » à l’eau, médium assez épais (cf. photo). Mais on peut utiliser d’autres types de couleurs (acrylique, encres diverses, etc…).
J’ai étalé au pinceau, puis atténué la couleur par endroits en créant des nuances de teintes, à l’aide de gaze (une « poupée » de gaze, cf. photo).
Ayant été trop généreuse avec le fil noir lors de mon collage, je n’en ai encré que certaines zones, par contre j’ai insisté sur les fleurs…

Coll3

Coll4

Pour l’encrage j’ai procédé à peu près comme le montre cette vidéo de Brenda Hartill

Une fois la plaque encrée, il faut imprimer. Le papier doit être humide. L’impression peut se faire avec une presse, ou simplement en pressant le papier sur la plaque soit avec les doigts, soit avec une petite cuillère. Dans ce cas, le papier ne doit pas être trop épais. On peut aussi prendre du tissu…
Quelques exemples sur mon ancien blog

Les détails techniques je les ai trouvées (toujours grâce aux informations de Patchacha) dans un livre de Val Holmes, une grande spécialiste en la matière.

La collagraphie requiert de nombreux essais, tâtonnements et ajustements, donc du temps!

J’espère que ces quelques explications (très fragmentaires) vous auront intéressées, même si elles n’ont pas la prétention de constituer un tuto. Il faudrait au moins une vidéo pour illustrer vraiment le processus…

Merci de votre aimable visite, n’hésitez pas à me faire part de vos impressions.