Haïkus en avril, pour fêter le printemps

Les haïkus en avril.

Comme vous le savez, j’anime l’atelier “haïkus” sur le forum Mixed Media France, et j’ai le plaisir d’être suivie par plusieurs très fidèles participantes, ce qui est vraiment agréable! Je les en remercie vivement!

C’est bien connu, le printemps japonais dont les merveilleux cerisiers en fleur ont fait la réputation, est célébré dans de nombreux haïkus traditionnels et contemporains. Les sentiments qui s’imposent sont alors tout naturellement l’admiration, la méditation sur le temps qui passe, la renaissance, etc…

Le texte suivant par contre, prend un peu de liberté avec la tradition et la tourne gentiment en dérision. Peut-être l’auteur en avait-il assez d’entendre encore et encore les louanges du printemps, ou était-il dans un moment de joyeuse rébellion…. En tous les cas, ce haïku démontre que les haïkistes ne manquent pas d’humour ni de distance par rapport à leur art.

Ce texte était assez difficile à traduire en images sans “tomber” dans la bande dessinée. J’ai figuré deux groupes de personnages en train de dialoguer. Sur quoi?… eh bien sur la beauté du printemps…encore et encore. J’y ai adjoint un groupe qui se tient en retrait, les mauvais élèves, les rebelles, qui commentent les bla.bla des autres: “etcétéra, etcétéra”, un peu comme le choeur dans une pièce de théâtre.

Au fait, n’avez-vous jamais eu vous aussi envie de répondre “etcétéra, etcétéra” à un parleur dont le discours vous lassait? ?

 

Ah, printemps, printemps
admirable printemps!
etcétéra, etcétéra
                      Matsuo Bashô

Haïkus en avril, mise en image d'un haïku de printemps, par Miryl

Illustration d’un haïku
mixed media, par Miryl, 2018

 

Avec les deux suivants, nous voilà revenus à des évocations plus “sages”.

Il s’élève au plus haut
le grand papillon
aux ailes somnolentes
                        Nagata Kôi

Haïkus en avril, mise en image d'un haïku de printemps, par Miryl

Illustration d’un haïku
mixed media, par Miryl, 2018

 

Baignées de lumière
si fines les feuilles d’avril
aux vert délicat
                        Miryl

Haïku en avril, texte et mise en image, par Miryl

Haïku, texte et illustration par Miryl, 2018

Merci de votre visite. N’hésitez pas à m’écrire un petit commentaire à la suite…

 

5 Des réflexions sur “Haïkus en avril, pour fêter le printemps

  1. C’est vrai que le Sakura est connu de par le monde entier désormais mais, pour ma part, je ne m’en lasse pas. Surtout comme tu nous le décris…. Je ferais bien partie de ceux qui partent en processions pour aller voir les cerisiers en fleurs dont les pétales volent dans l’air comme autant de petits papillons roses…. Mais quand la feuille suit la fleur, le vert peut également marquer les esprits……ou le mien !

  2. Je vois et revois avec grand plaisir ces trois tableaux, avec chacun leur palette de couleurs et leur atmosphère si personnelle
    J’aime beaucoup tes interprétations tant pour les textes proposés que pour celle qui agrémente ton très joli texte.
    Encore bravo Miryl

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.